Coronavirus
 10.03.2020, 19:00

Valais: une task force créée pour suivre les conséquences économiques du coronavirus

chargement
Le Valais compte désormais officiellement 18 cas de coronavirus (illustration).

Economie Le Valais se dote d’une task force afin de suivre les conséquences du coronavirus sur l’économie valaisanne. Parmi les mesures déjà prises, la réduction de l’horaire de travail pour les petites et grandes entreprises fait l’objet de plusieurs dizaines de demandes.

Le Conseil d’Etat suit à la loupe l’impact du coronavirus sur l’économie valaisanne. Il a mis sur pied une task force qui sera chargée de collecter toutes les données pertinentes, d’élaborer et d’évaluer des mesures au niveau cantonal, mais aussi de transmettre et d’appuyer les revendications de l’économie valaisanne à la Confédération. Ce groupement réunit des représentants des associations faîtières concernées, des syndicats et des services de l’Etat. 

A lire aussi : Coronavirus: en Valais, les structures de soins de jour seront fermées dès le 13 mars

«La mesure centrale, c’est la réduction de l’horaire de travail, ou chômage partiel, pour les petites et grandes entreprises valaisannes qui souffrent de l’impact du coronavirus. A ce jour, plusieurs dizaines de demandes ont déjà été déposées. Certaines sont déjà décidées, les autres seront traitées rapidement et sans bureaucratie inutile», indique le conseiller d’Etat Christophe Darbellay, qui préside la task force. 

L’impact financier sera important

La situation semble particulièrement compliquée dans le domaine du tourisme, où la majorité des contrats sont à durée déterminée. «Ils ne sont donc pas supposés être résiliés, ce qui empêche l’accès aux prestations de chômage. Nous avons demandé à la Confédération de prendre des mesures pour assouplir ces contraintes administratives», poursuit Christophe Darbellay. «Nous pensons aussi agir pour la culture et les arts de la scène, un secteur fortement touché.»

A lire aussi : Coronavirus: l’Etat du Valais subventionnera quand même les manifestations annulées

Le ministre rappelle que le canton maintiendra les subventions promises aux manifestations annulées. Il indique par ailleurs que les entreprises qui font face à des difficultés de trésorerie peuvent avoir accès à des cautionnements auprès du Centre de compétences financières. «Il est trop tôt aujourd’hui pour chiffrer le coût engendré par le coronavirus sur l’économie valaisanne, mais il faut s’attendre à un impact important.»

A lire aussi : Notre dossier consacré au coronavirus


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Bon planCoronavirus: avec la Souris grise, plonger de manière intelligente dans le numérique culturelCoronavirus: avec la Souris grise, plonger de manière intelligente dans le numérique culturel

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 4 décembreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 4 décembre

RestrictionsCoronavirus: tour d'horizon des dernières mesures annoncéesCoronavirus: tour d'horizon des dernières mesures annoncées

CommentaireRemontées mécaniques et Covid: une question de responsabilité et d’imageRemontées mécaniques et Covid: une question de responsabilité et d’image

CélébrationsEtats-Unis: polémique autour des fêtes de Mike Pompeo pour NoëlEtats-Unis: polémique autour des fêtes de Mike Pompeo pour Noël

Top