Coronavirus
 27.08.2020, 11:48

Valais: une facture Covid-19 à 85 millions présentée au Parlement

chargement
Roberto Schmid estime que la situation actuelle des finances cantonales permet d’absorber ces dépenses supplémentaires
imprévues

Finances Le Conseil d’Etat a transmis au Grand Conseil une demande de ratification des crédits supplémentaires engagés en pleine crise du coronavirus. La facture de 85 millions n’englobe de loin pas toutes les dépenses exceptionnelles et autres pertes de recettes.

85 millions de francs! C’est la facture des crédits supplémentaires que le Conseil d’Etat présente au Grand Conseil en vue de ratification. En novembre prochain, le Parlement aura ainsi à se prononcer sur ces frais engagés en phase de situation extraordinaire pour faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus, en particulier pour soutenir l’activité économique et sauvegarder les emplois. Mais pas sur d’autres retombées financières dues à la crise du coronavirus, encore entourée d’incertitudes comme les coûts supplémentaires à charge des hôpitaux et autres EMS.

«La situation actuelle des finances cantonales permet d’absorber ces dépenses supplémentaires imprévues et ces pertes de recettes», estime le grand argentier Roberto Schmidt.

80 autres millions pour les hôpitaux et EMS

Cette facture de 85 millions doit donc permettre de couvrir les montants engagés dans les mesures complémentaires en faveur des indépendants ou pour les cas de rigueur (40 millions de francs), l’action promotionnelle «Tourisme valaisan» (16 millions), les aides d’urgence en faveur des entreprises et acteurs du domaine de la culture (9,2 millions de francs) ou encore l’aide financière octroyée pour le déclassement de vins AOC (5 millions francs).

Les pertes de recettes et les coûts supplémentaires des hôpitaux, EMS, CMS et foyers de jour (entre 70 et 81 millions de francs) ne font en revanche pas partie des crédits supplémentaires soumis au Grand Conseil pour la session de novembre. La répartition de ces coûts n’étant pas encore réglée, le canton, les communes, la Confédération ainsi que les assureurs maladie pourraient être appelés à contribution.

Des sous en plus de la Banque nationale

Même incertitude autour des pertes de recettes des sociétés de transports publics. «A ces crédits supplémentaires s’ajoute une baisse des recettes estimée à 57 millions de francs, en lien plus particulièrement avec les mesures prises pour alléger la charge des entreprises en raison de la pandémie», explique Roberto Schmidt.

Le chef du Département des finances et de l’énergie prévoit que des recettes supérieures à celles budgétisées – notamment celles provenant de la Banque nationale suisse (BNS) – voire un éventuel prélèvement sur les fonds absorberont ces crédits supplémentaires ainsi que les manques à gagner.

A lire aussi : L’Etat du Valais boucle 2019 avec des comptes positifs… et des réserves pour pallier les conséquences du coronavirus

 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Finances cantonalesBudget de l’Etat du Valais: malgré le coronavirus, un bénéfice en 2021Budget de l’Etat du Valais: malgré le coronavirus, un bénéfice en 2021

Coronavirus: 3,1 milliards de déficit pour la Confédération en 2020Coronavirus: 3,1 milliards de déficit pour la Confédération en 2020

Top