Vaccins contre le coronavirus: inscrivez-vous via le Net plutôt que par téléphone

La Société médicale valaisanne invite les patients à risque désirant se faire vacciner contre le coronavirus à privilégier les formulaires d’inscription sur internet. Histoire de ne pas surcharger leurs lignes.
30 déc. 2020, 17:00
/ Màj. le 30 déc. 2020 à 17:46
Les médecins valaisans prient instamment les patients à risque désireux de s'inscrire pour bénéficier du vaccin contre le coronavirus de le faire par voie électronique et pas en appelant les divers cabinets.

«Merci d’éviter de surcharger les lignes téléphoniques des cabinets médicaux début janvier 2021 juste pour «réserver» une place de vaccination contre le coronavirus.» En cette fin d’année, la Société médicale du Valais (SMVS) prend les devants afin de recommander vivement aux patients d’utiliser les moyens électroniques pour se préinscrire en vue d’une vaccination Covid auprès de leur médecin traitant.

Selon la SMVS, les praticiens planifieront cette procédure de façon équitable en tenant compte des priorités inhérentes aux patients à risque. «Ce n’est pas l’ordre de l’inscription qui va primer sur l’organisation de la vaccination. Par contre, une préinscription adéquate en facilitera grandement le déroulement», précise la présidente Monique Lekhi-Hagen.

Dès la mi-janvier pour les patients à risque

Dans notre canton, le Service de la santé publique (SSP) a confirmé que les cabinets médicaux vont jouer un rôle important dans la vaccination des patients à risque contre le Covid. Cette population pourra bénéficier du vaccin dès que les patients à risque résidant dans les établissements médicosociaux (EMS) auront été vaccinés. «Et dès que la prochaine charge de vaccins sera disponible, probablement dès mi-janvier 2021», précise par communiqué la SMVS.

Présidente de la SMVS, Monique Lekhi-Hagen souligne que les cabinets médicaux élaborent depuis plusieurs jours des stratégies de distribution logistiques en accord avec leurs besoins spécifiques. Cela afin de garantir l’efficacité de cette deuxième phase de vaccinations contre le coronavirus. Une communication officielle commune avec le SSP permettra de mieux renseigner la population «dès que les vaccins seront disponibles et que la coordination nécessaire sera fonctionnelle».

Entre-temps, les patients à risque – qui correspondent en grande partie aux Valaisans ayant reçu une recommandation de se faire vacciner contre la grippe cet automne – peuvent donc se préinscrire en vue d’obtenir une vaccination Covid auprès de leur médecin traitant ou un médecin de leur région selon la liste publiée sur le site de la SMVS.

par Pascal Guex