Coronavirus
 10.05.2020, 19:00
Lecture: 18min

Stimulés par le confinement, ces Valaisans ont utilisé l’humour comme antivirus

Premium
chargement
Stimulés par le confinement, ces Valaisans ont utilisé l’humour comme antivirus

Coronavirus Le semi-confinement a boosté leur créativité. Ils se sont lâchés, ont fait des trucs déjantés, imaginé des activités improbables et ont profité de cette mise entre parenthèses pour entretenir, autrement, le lien social. On vous raconte l’histoire de Marc-André Berclaz, d’Alain Léger, de Fabienne Crettenand et de Romain Gasser.

Ils ne sont sûrement pas les seuls, mais ils nous ont tapé dans l’œil. Un directeur d’EPFL qui part explorer son intérieur et nous raconte jour après jour ses pérégrinations. Un mécanicien de locomotive, ni musicien ni vigneron, qui lance coup sur coup Fanfares aux balcons et le Vin de l’amitié, deux opérations qui agissent comme un liant social. Une serveuse dynamique...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 23 novembreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 23 novembre

campagne d’affichageCampagne d’affichage: Monoprix se moque de certaines mesures sanitaires contre le coronavirusCampagne d’affichage: Monoprix se moque de certaines mesures sanitaires contre le coronavirus

PandémieCoronavirus: plus de 200 décès enregistrés depuis le début novembre en ValaisCoronavirus: plus de 200 décès enregistrés depuis le début novembre en Valais

SolidaritéCoronavirus: un musicien dans mon salonCoronavirus: un musicien dans mon salon

Covid-19Hydroxychloroquine: un médecin de la permanence de Monthey rappelé à l’ordre par l’Hôpital du ChablaisHydroxychloroquine: un médecin de la permanence de Monthey rappelé à l’ordre par l’Hôpital du Chablais

Top