Coronavirus
 24.02.2020, 18:00

S’il échappe pour l’instant au coronavirus, le Valais se dit prêt à faire face

Premium
chargement
Le Docteur Nicolas Troillet, directeur de l'Institut central des hôpitaux valaisans.

Santé A l’image du reste de la Suisse, notre canton échappe pour le moment à l’épidémie de coronavirus. Aucun des dix cas suspects analysés en Valais ne s’est avéré être positif.

«Nous restons bien sûr sur le qui-vive. Mais il n’y a pas de raison de paniquer.» Chef de service des maladies infectieuses au sein de l’Hôpital du Valais, le Docteur Nicolas Troillet calme le jeu au moment où le coronavirus a fait une cinquième victime en Italie voisine. Et en profite pour tordre le cou à une vilaine rumeur qui a commencé à enfler dans le Valais central. «Non, il n’y a...

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: la contamination s'accélère à travers la planète, six morts en ItalieCoronavirus: la contamination s'accélère à travers la planète, six morts en Italie

SantéTransports et frontières: pas de panique à bord en Valais, mais la vigilance est de mise face au coronavirusTransports et frontières: pas de panique à bord en Valais, mais la vigilance est de mise face au coronavirus

Top