Coronavirus
 13.08.2020, 16:16

Reprise des écoles en Valais: les nouveautés en 3 points

chargement
Christophe Darbellay (au centre) et Jean-Philippe Lonfat ont présenté jeudi la traditionnelle conférence de presse de la rentrée.

Formation Outre les mesures de protection contre le coronavirus mises en place, le Département de la formation a annoncé quelques nouveautés pour l’école du canton. Explications.

La rentrée 2020/2021 se veut sereine pour les 43 400 écoliers valaisans qui rejoindront leurs classes lundi, a annoncé jeudi Christophe Darbellay, chef du Département de la formation, en conférence de presse. «Même si on ne sait pas trop ce que cette année scolaire va nous réserver», a-t-il ajouté, conscient de l’épée de Damoclès nommée Coronavirus. A part les mesures nombreuses prises au niveau de la sécurité sanitaire, l’école valaisanne vivra quelques nouveautés cette année.

Les 1H plus longtemps en classe

Désormais, les enfants de 1H passeront 16 périodes par semaine en classe au lieu de 12 jusqu’à aujourd’hui. «Nous estimons que 12 périodes pour les 1H, soit neuf heures d’école par semaine, ne sont pas suffisantes pour atteindre les objectifs d’intégration, de socialisation et pour poser les bases de l’apprentissage. L’enseignant aura ainsi plus de temps de qualité avec ses élèves pour atteindre les objectifs fixés au premier cycle», avait déjà expliqué Christophe Darbellay lorsque cette décision avait été annoncée l’an dernier. Les enseignants de 1H-2H verront ainsi leur temps de travail augmenter de quatre périodes supplémentaires pour un total de 28 périodes hebdomadaires.

 

La rentrée sera sereine même si on ne sait pas ce que cette année scolaire va nous réserver.
Christophe Darbellay, chef du Département de la formation

 

Des étudiants de la HEP responsables de classes

En 2019-2020, des étudiants de dernière année de la HEP Valais avaient pris en charge, en duo, la responsabilité d’une classe, en même temps que leurs études. L’expérience avait permis de pallier une pénurie d’enseignants dans le Haut-Valais. 

Le projet pilote sera reconduit cette année: vingt étudiants de la HEP de Brigue prendront en charge dix classes, réparties entre Zermatt, Randa, Loèche-les-Bains, Tourtemagne, Naters et une classe germanophone de Sierre. Par contre, alors que l’an dernier deux étudiantes du Valais romand étaient de l’aventure, cette année ne verra aucun francophone y participer. «La raison est qu’à la HEP de Brigue, cette année, il n’y a pas d’étudiant francophone», explique Tanja Fux, adjointe du chef du Service de l’enseignement.

Numérique encore renforcé

Le semi-confinement de mi-mars à mi-mai aura permis de développer les outils numériques de l’école valaisanne. «De grands progrès ont été faits en peu de temps. Cela montre que notre école a une capacité d’adaptation à toute épreuve», se réjouit Christophe Darbellay. Ces outils seront déployés de façon généralisée pour l’ensemble des écoles obligatoires et du secondaire II.

Par ailleurs, la branche de l’informatique est renforcée au secondaire II et sera introduite cette année comme discipline obligatoire en deuxième année de collège. 

 

En chiffres
43 400 C’est le nombre total de Valaisans qui prendront le chemin de l’école lundi, primaire et secondaire II général inclus.
6900 Le nombre d’étudiants du secondaire II général qui devront porter le masque pendant les cours.
240 élèves de plus que l’an dernier pour l’école obligatoire.
100 étudiants de moins que l’an dernier en secondaire II général. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Ecole 2/3«Il faudra faire avec»: le masque est le nouvel élève de la rentrée valaisanne 2020/2021«Il faudra faire avec»: le masque est le nouvel élève de la rentrée valaisanne 2020/2021

Ecole 1/3Valais: une rentrée scolaire «normale» dans un contexte particulierValais: une rentrée scolaire «normale» dans un contexte particulier

Top