Coronavirus

Physiothérapie: pour pallier l’absence de cours pratiques, les étudiants s’entraident

chargement

Solidarité au temps du Covid Parce que les cours en présentiel sont interdits, les élèves de deuxième et troisième années de la filière physiothérapie de Loèche-les-Bains parrainent les premières. Une solidarité spontanée appréciée par tous.

 09.04.2021, 20:00
Premium
A Bramois, Audrey Sarrasin et Julien Genoud, étudiants en physiothérapie, révisent leurs cours sur un T-training.

Prendre soin des autres. Ces étudiants de la filière physiothérapie de la HES-SO Valais de Loèche prennent l’essence de leur futur métier au pied de la lettre. Pour pallier le manque de cours pratiques imposé par l’enseignement à distance, ils sont plusieurs de deuxième et troisième années à avoir pris l’initiative de se mettre à disposition des étudiants de première année. Sur...

À lire aussi...

SantéValais: la physiothérapie mise sur les nouvelles technologies pour soigner sa relèveValais: la physiothérapie mise sur les nouvelles technologies pour soigner sa relève

Chiens Saint-BernardLes saint-bernards ont droit à des séances de physiothérapieLes saint-bernards ont droit à des séances de physiothérapie

La belle histoire du jourCoronavirus: quand les physios remercient par le geste les soignants de l’hôpital de SionCoronavirus: quand les physios remercient par le geste les soignants de l’hôpital de Sion

SolidaritéCoronavirus: les physiothérapeutes valaisans se proposent en renfort dans les hôpitauxCoronavirus: les physiothérapeutes valaisans se proposent en renfort dans les hôpitaux

Top