Coronavirus

Moisi, fumée, métal: le coronavirus leur laisse un vilain arrière-goût des mois après

chargement

Désagréable Des senteurs de moisi, de fumée… De sales goûts au fond de la gorge qui apparaissent sans raison. Des odeurs et des saveurs fantômes, qu’ils ressentent, mais qui n’existent pas. Témoignages et tentatives d’explication de ces phénomènes qui surviennent parfois après un Covid-19.

 08.04.2021, 05:30
Lecture: 7min
Premium
Moisi, fumée, métal: le coronavirus leur laisse un vilain arrière-goût des mois après

Anosmie, dysgueusie, phantosmie, parosmie… Des mots étranges que vous risquez d’entendre désormais fréquemment. Lors du Covid-19, certains malades ont perdu l’odorat (anosmie), d’autres le goût (dysgueusie), certains les deux et ils sont de plus en plus nombreux à se plaindre de mauvais goûts au fond de la bouche et/ou d’odeurs fantômes (phantosmie) ou déformées (parosmie). Autrement dit, ils perçoivent...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 11 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 11 avril

A l’arrêtCyclisme: testé positif au Covid-19, Simon Pellaud se retrouve confiné dans une chambre d’hôtel en TurquieCyclisme: testé positif au Covid-19, Simon Pellaud se retrouve confiné dans une chambre d’hôtel en Turquie

LivraisonsCoronavirus: pénurie d’autotests, les pharmacies fâchées contre RocheCoronavirus: pénurie d’autotests, les pharmacies fâchées contre Roche

AttaqueCoronavirus: «plus qu’un seul siège si vous refusez des assouplissements», dit l’UDC au PLRCoronavirus: «plus qu’un seul siège si vous refusez des assouplissements», dit l’UDC au PLR

Visites limitéesCoronavirus: un EMS de Sierre touché malgré la vaccinationCoronavirus: un EMS de Sierre touché malgré la vaccination

Top