Coronavirus
 01.05.2020, 15:44

Lonza pourra produire un vaccin contre le coronavirus à Viège

chargement
Lonza a récemment investi 1 milliard de francs pour les biotechnologies sur son site de Viège.

Biotechnologie Le site de Lonza à Viège pourra accueillir la production d’un vaccin contre le nouveau coronavirus. L’entreprise suisse a signé un partenariat sur dix ans avec l’américain Moderna, qui a développé un sérum basé sur sa propre technologie.

Le site de Lonza de Viège produira peut-être bientôt des vaccins contre le nouveau Coronavirus. L’entreprise sise à Bâle a en effet signé vendredi un partenariat de dix ans avec Moderna, une société américaine spécialisée dans les biotechnologies, qui a développé un sérum grâce à une technologie propre.

Cette collaboration, qui porte aussi sur d’autres produits, permettra aux deux acteurs de produire jusqu’à un milliard de doses par année. Une quantité que la firme américaine est bien loin de pouvoir atteindre toute seule. Le partenariat permettra à Lonza de bénéficier d’un transfert technologique important, financé en partie par le Département américain de la santé et des services sociaux.

A lire aussi: Coronavirus: en Chine, un vaccin expérimental se fabrique déjà à grande échelle

Il faut attendre quelques mois

Le site viégeois a encore quelques mois pour se préparer. Le vaccin développé par Moderna est en effet encore en cours de validation auprès de la Food and Drug Administration, l’organe américain chargé de la validation des nouveaux médicaments.

Il doit notamment encore passer une seconde phase de tests cliniques avant de pouvoir être commercialisé. Celle-ci permettra de mieux évaluer la sécurité du vaccin, sa capacité immunitaire, ainsi que les potentielles réactions qu’il peut engendrer.

A lire aussi: Coronavirus: un vaccin suisse bientôt disponible, selon des scientifiques

Lonza pourra alors produire ses premières doses sur son site américain de Portsmouth dès juillet 2020. Pour l’usine viégeoise, aucun délai n’a encore été fixé. Le site haut-valaisan n’entrera en scène que lorsque les essais cliniques auront été jugés concluants.

La production prendrait alors place dans le cadre du projet Ibex, dédié aux biotechnologies, pour lequel l’entreprise suisse a investi près d’un milliard de francs à Viège.

 

L’INFO SOLIDAIRE
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: lancement des premiers essais d’un vaccin sur des humains en EuropeCoronavirus: lancement des premiers essais d’un vaccin sur des humains en Europe

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, le vaccin contre la pneumonie ne protège pas du virusCoronavirus – Fake news: non, le vaccin contre la pneumonie ne protège pas du virus

SantéCoronavirus: des efforts coordonnés pour le bon vaccin doivent être fournisCoronavirus: des efforts coordonnés pour le bon vaccin doivent être fournis

Top