Coronavirus
 16.03.2020, 15:01

«Libérez les pères de leur obligation de travailler!»: l’appel des médecins au secteur privé

chargement
Le nombre de femmes travaillant dans le secteur de la santé en Suisse est supérieur à la moyenne. Sur un total d’environ 38 000 médecins, plus de 16 000 sont des femmes (43 %). Chez les 30-39 ans, ce chiffre dépasse 60 %.

Pandémie Un article du média suisse en ligne Infosperber relaie l’exhortation des médecins à libérer les pères travaillant dans le secteur privé lorsque la mère travaille dans le secteur de la santé.

«Afin de permettre aux mamans travaillant dans le secteur de la santé de rester ou de retourner au travail, il est essentiel que les pères qui exercent des professions moins cruciales dans la situation actuelle puissent être libérés pour s’occuper de leurs propres enfants. Cela pourrait contribuer à désamorcer la crise imminente des soins de santé.»

Ces mots forts, relayés par le média suisse en ligne Infosperber, sont ceux de Natalie Urwyler et Simon Fluri. Les deux médecins valaisans ont lancé un appel aux patrons du secteur privé afin qu’ils libèrent les pères de leur obligation de travailler. L’initiative des médecins est soutenue par Eric Bonvin, directeur général de l’Hôpital du Valais.

Les domaines de la vente et du nettoyage également concernés

«Il ne s’agit pas seulement du personnel médical et de soins», souligne la Dre Natalie Urwyler dans l’article de nos confrères. «Le personnel de nettoyage travaille très dur depuis des semaines et est extrêmement important pour l’hygiène. Les zones hospitalières où sont traités les patients atteints du Coronavirus nécessitent un nettoyage ou une décontamination beaucoup plus intensifs. À l’hôpital, on songe aussi au personnel de cuisine, à celui de la blanchisserie, de la stérilisation, de la pharmacie, mais aussi aux assistantes médicales, aux sages-femmes, etc. Dans tous ces domaines, jusqu’à 80% du personnel est féminin ».

 

«Elles doivent pouvoir être sûres que leurs enfants soient bien pris en charge, car la Suisse a besoin d’elles maintenant .»
Natalie Urwyler, médecin

 

Même en dehors du secteur de la santé, certaines professions sans lesquelles la Suisse ne peut plus fonctionner sautent aux yeux. Vendeuses et employées sont ainsi très nombreuses dans le secteur alimentaire (63% de femmes chez Migros et Coop) et doivent pouvoir être sûres que leurs enfants soient bien pris en charge, car la Suisse a besoin d’elles maintenant », souligne la Dre Urwyler.

60% des médecins entre 30 et 39 ans sont des femmes

Infosperber rappelle que le nombre de femmes travaillant dans le secteur de la santé en Suisse est supérieur à la moyenne des autres secteurs. Sur un total d’environ 38 000 médecins, plus de 16 000 sont des femmes (43%). Chez les 30-39 ans, ce chiffre dépasse 60%, selon la Fédération des médecins suisses (FMH). C’est aussi la catégorie d’âge qui a souvent des enfants encore en bas âge. Le personnel infirmier (environ 120 000 employés en Suisse) compte également une majorité de femmes.

L’Union patronale suisse répond qu’«il faut attendre»

Interrogée au sujet de l’appel à la libération des pères de leur obligation de travailler, l’Union patronale suisse (UPS) relève qu’il faut tout d’abord attendre les propositions du gouvernement. «Si la prise en charge ne devait pas suffire, ou si les capacités dans les secteurs susmentionnés devaient être augmentées très rapidement, d’autres mesures — y compris celles proposées ci-dessus — seront bien sûr également examinées », assure le directeur de l’UPS Roland A. Müller.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Ecole 1/3Valais: une rentrée scolaire «normale» dans un contexte particulierValais: une rentrée scolaire «normale» dans un contexte particulier

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 12 aoûtCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 12 août

LégislationCoronavirus: la loi Covid-19 ne sera valable que jusqu’à fin 2021Coronavirus: la loi Covid-19 ne sera valable que jusqu’à fin 2021

CoronavirusChristophe Darbellay: «Le canton autorisera ou pas les grandes manifestations, c’est une lourde responsabilité»Christophe Darbellay: «Le canton autorisera ou pas les grandes manifestations, c’est une lourde responsabilité»

DéceptionCyclisme: la Confédération donne le coup de grâce aux Mondiaux 2020 entre Aigle et MartignyCyclisme: la Confédération donne le coup de grâce aux Mondiaux 2020 entre Aigle et Martigny

Top