Réservé aux abonnés

Les jeunes Valaisans font un pied de nez à l'année de leurs 20 ans

Entre frustrations et bonheurs, craintes ou rêves, dix jeunes Valaisannes et Valaisans ont raconté ces derniers jours leur année et leurs envies au «Nouvelliste». Pour clore l’opération, les jeunes ont fait un saut dans le futur pour imaginer l’année de leurs 21 ans et l’année 2025.
30 déc. 2020, 19:00 / Màj. le 30 déc. 2020 à 19:00
Comment les dix Valaisans imaginent-ils le futur?

Après les 20 ans, il faudra bien passer à l’année de leurs 21 ans. Méline Turin pressent que la prochaine cuvée sera encore marquée par la pandémie de coronavirus. «Il faut rester positif mais je crois que ce sera compliqué de retrouver une vie normale tout de suite.» «Le virus ne va pas disparaître comme ça», ajoute Samuel Roh. Selon Sven Truffer, il faudra toujours vivre avec lui malgré l’arrivée d’un vaccin potentiel. «Mes 21 ans, je les vois comme une...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois