Coronavirus
 17.04.2020, 18:00

Le Verbier Festival vient en aide à ses musiciens et ses collaborateurs

chargement
C’est par un concert de clôture exceptionnel – la deuxième symphonie de Gustav Malher sous la direction de Fabio Luisi – que s’est achevée, l’an dernier, la 26e édition du Verbier Festival.

Verbier Festival Frappés financièrement par l’annulation du festival, les musiciens indépendants et les collaborateurs du festival se retrouvent dans le besoin. Martin T:son Engstroem a créé un fonds d’aide d’urgence pour leur venir en aide.

Le 4 août 2019. Le Verbier Festival (VF) mettait un terme à sa 26e édition qui avait, une fois de plus, séduit un public de plus en plus nombreux et qui promettait, pour cette année, un festival largement consacré à Beethoven à l’occasion des 25 ans de sa naissance.

Le 26 mars 2020. Le communiqué tombe. Le coronavirus a eu raison du Verbier Festival qui annonce la suppression de cette 27e édition, la seule décision possible que pouvait prendre le conseil de fondation.

Cette nouvelle a frappé de plein fouet les mélomanes et aficionados du festival mais plus encore les musiciens, les indépendants, les auto-entrepreneurs, les solistes, les chambristes et musiciens d’orchestre, les chanteurs et chefs d’orchestre ainsi que leur équipe de production et leur équipe technique qui ressentent aujourd’hui fortement les conséquences économiques de cette annulation.

Des musiciens sans réserves

Cela n’a pas échappé Martin T:son Engstroem, fondateur et directeur général du VF, qui a mis sur pied, avec des mécènes, un fonds de solidarité pour leur venir en aide. «Voyant la communauté des artistes souffrir à cause de l’annulation des spectacles, j’ai eu l’idée de lancer ce fonds de solidarité. Il existe toute une série de musiciens indépendants qui vivent grâce à leurs prestations et qui n’ont pas forcément de réserves. Avec l’annulation des spectacles, ils se retrouvent dans une situation critique, voire précaire.»

Grâce à une grosse donation

Encore faut-il trouver les sommes nécessaires à l’accomplissement de cette initiative. Le directeur général précise: «Dès le départ, nous avons eu une grosse donation et cela augmente tous les jours et j’ai pris contact avec d’autres personnes susceptibles de nous aider dans notre démarche. Aujourd’hui, nous disposons d’à peu près 200 000 francs et la semaine prochaine, ce sera peut-être 300 000 francs. J’espère que ce montant va encore grandir.»

Et de souligner que ce budget n’entre pas dans les comptes du VF et qu’il ne servira qu’à «aider cette communauté qui souffre actuellement». Pour lui, cette opération se veut être un pont d’aide financière entre aujourd’hui et la fin de l’été qui devrait se fermer d’ici à août ou septembre, si la situation sanitaire permet de reprendre la saison musicale.

Déjà plus de cent demandes

Principalement, cette aide, qui oscille individuellement entre 1000 et 5000 francs, sera versée aux personnes qui participent ou œuvrent autour du VF. «En tout premier lieu, les demandeurs doivent faire partie de la communauté du Verbier Festival, soit artistes soit techniciens. Leur demande sera étudiée par un petit comité. Nous essayons d’être très réactifs, car nous connaissons la plupart d’entre eux.»

Jusqu’à aujourd’hui, plus de cent demandes leur sont déjà parvenues avec une volonté d’aider rapide. «Nous essayons d’envoyer ces donations au plus vite pour permettre à ces collaborateurs de subvenir à leurs besoins de base comme la nourriture ou la location de leur logement», ajoute Martin T:son Engstroem, conscient de la difficulté financière dans laquelle ils se retrouvent. 

Plus difficile à trouver 10 millions

Le fondateur du VF se veut optimiste quoique prudent quant à la pérennité du festival: «Chaque année, après le festival, je commence déjà à chercher les 10 millions dont il a besoin pour exister. L’année prochaine, ça va être plus difficile que d’habitude car tout le monde souffre.»

Mais le patron du festival de Verbier compte bien tout mettre en œuvre pour que 2020 ne soit qu’un mauvais souvenir.

 

En savoir plus : Le site du Verbier Festival

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du Nouvelliste se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: à Paris, des clients pour la réouverture des magasins, mais pas la fouleCoronavirus: à Paris, des clients pour la réouverture des magasins, mais pas la foule

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 28 novembreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 28 novembre

Vie quotidienneBlues de fin d’année: les remèdes de pros pour booster son moralBlues de fin d’année: les remèdes de pros pour booster son moral

La question Covid (4/11): Faut-il interdire à ses enfants d’inviter des copains à la maison?La question Covid (4/11): Faut-il interdire à ses enfants d’inviter des copains à la maison?

PandémieCoronavirus et sécurité: les stations suisses n’auront pas droit à l’erreurCoronavirus et sécurité: les stations suisses n’auront pas droit à l’erreur

Top