Coronavirus
 16.10.2020, 18:15

Le Valais renforce les mesures anti-Covid

chargement
Le Valais impose de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus, dont le port du masque obligatoire dès 12 ans dans les lieux publics.

Tour de vis Dès dimanche matin, le masque sera obligatoire dans tous les lieux publics fermés. Le traçage sera obligatoire. Le canton vient d’annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie qui voit son développement s’accélérer en Suisse.

Les règles sanitaires vont changer dans la nuit de samedi à dimanche. Dès l’âge de 12 ans, le port du masque sera obligatoire pour toutes les manifestations publiques et privées de plus de 50 personnes et dans tous les espaces clos accessibles au public, à l’exception des écoles, des structures d’accueil extra-familial ainsi que des zones d’entraînement des salles de sport et de fitness. Dans ces endroits, les mesures actuellement en place restent en vigueur.

Cela signifie que les clients de restaurants ou de bars devront mettre un masque lorsqu’ils se déplacent à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur, de l’établissement pour ne l’enlever qu’à table. La consommation ne sera possible qu’assis.

On ne fait plus semblant. Chaque personne doit inscrire son nom, ses vraies coordonnées.
Christophe Darbellay, président du Conseil d’Etat

Alors qu’une information en ce sens était prévue lundi, la brutale accélération de la pandémie a forcé les autorités à avancer la mise en place de ces mesures. «On le voit en Europe et en Suisse, la situation se dégrade rapidement. Ce week-end électoral présente un sérieux risque épidémique. Nous devions agir maintenant», explique le président du Conseil d’Etat, Christophe Darbellay.

Traçage obligatoire

Les mesures de traçage seront renforcées. Les établissements publics qui vendent nourriture ou boisson devront assurer le traçage de tous leurs clients au moyen de l’application SocialPass, recommandée par leur association faîtière. La mise en œuvre de ce système sera financée par le canton pour un montant d’environ 100 000 francs. Si un client ne possède pas de téléphone portable, l’inscription sur une feuille est autorisée. «On ne fait plus semblant. Chaque personne doit inscrire son nom, ses vraies coordonnées», insiste Christophe Darbellay.

Ces contraintes sont la réalité en France ou en Italie. Ceux d’entre nous qui ont voyagé cet été les ont vécues. Les gens seront peut-être réticents, mais il faudra vivre avec.
André Roduit, président de GastroValais

Pour André Roduit, président de GastroValais, ces mesures sont applicables: «Ces contraintes sont la réalité en France ou en Italie. Ceux d’entre nous qui ont voyagé cet été les ont vécues. Les gens seront peut-être réticents, mais il faudra vivre avec.»

Avec l’arrivée de l’hiver, le Conseil d’Etat a cependant décidé d’autoriser l’utilisation de chaufferettes.

Coup dur pour les boîtes de nuit

La fermeture est imposée à tous les établissements publics, à 1 heure du matin, une situation particulièrement difficile pour les boîtes de nuit et les discothèques. Pour Christophe Darbellay, c’est une solution de compromis: «Ce sera évidemment difficile, mais c’est une situation très particulière. Ces mesures ont été discutées au sein de la task force avec les organisations faîtières. Par comparaison, l’Autriche a établi un couvre-feu à 22 heures et le val d’Aoste à minuit.»

Une exception sera faite pour la soirée de Nouvel An. Les établissements de fête pourront fermer à 3 heures du matin.

Cortèges de Carnaval interdits

Les Marchés de Noël 2020 sont autorisés. Les stands devront être éloignés de trois mètres les uns des autres, les consommations seront prises assis et, évidemment, le port du masque et le traçage seront obligatoires. La fermeture des marchés est fixée à 20 heures.

Les cortèges de Carnaval 2021 sont quant à eux interdits, quel que soit le nombre de personnes. Les autres événements en lien avec cette fête seront traités de la même manière que l’organisation de manifestations publiques. Tout organisateur d’événement lié à carnaval devra, comme les organisateurs de marchés de Noël, soumettre un dossier complet auprès de la commune concernée, incluant un plan de protection préavisé par l’unité Covid-19. Les communes sont compétentes pour autoriser les manifestations de moins de 1000 personnes. Au-delà, c’est le canton qui délivrera les autorisations.

Tourisme d’hiver

Le gouvernement a enfin édicté des mesures concernant les transports touristiques, les remontées mécaniques et les écoles de ski. Les concepts de protection des transports publics et des Remontées mécaniques suisses devront être appliqués aux transports touristiques, notamment le port obligatoire du masque dans les installations fermées, comme les cabines ou les télésièges à bulles fermées.

L’arrivée et le départ des utilisateurs devront être organisés en files d’attente partout où cela sera possible, afin d’éviter des regroupements de personnes. Le port du masque sera obligatoire pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans dans tous les espaces fermés, mais aussi sur les places de rassemblement.

Jusqu’à nouvel avis

Ces mesures sont en place jusqu’à nouvel avis. «Si nous reprenons le contrôle de l’épidémie, nous pourrons en alléger certaines. Mais tant qu’il n’y aura pas de vaccin, la situation restera difficile. Il ne faut pas se faire d’illusion», prévient Christophe Darbellay.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 27 octobre

Swiss LeagueCoronavirus: la gestion de la quarantaine du HC Sierre s’apparente à un casse-têteCoronavirus: la gestion de la quarantaine du HC Sierre s’apparente à un casse-tête

PandémieCoronavirus: le Valais passe à 175 hospitalisationsCoronavirus: le Valais passe à 175 hospitalisations

DépistageCoronavirus: «On fait le maximum, mais certains petits bugs sont inévitables»Coronavirus: «On fait le maximum, mais certains petits bugs sont inévitables»

PandémieCoronavirus: appel à réduire les contacts pour éviter une surcharge des hôpitauxCoronavirus: appel à réduire les contacts pour éviter une surcharge des hôpitaux

Top