Coronavirus
 19.05.2020, 19:00

Le selfie de Dave Sutter (hockey): «Les entraînements collectifs remettent de la vie dans notre quotidien»

chargement
Le Montheysan Dave Sutter a eu beaucoup de plaisir à débuter les entraînements collectifs avec ses nouveaux coéquipiers.

En pause, vraiment? Chaque semaine, plusieurs sportifs valaisans susceptibles de disputer une compétition majeure ces prochains mois nous racontent leurs journées, leurs possibilités d’entraînement et posent leur regard sur le sport et la situation actuelle liée au coronavirus. Dave Sutter a enfin pu découvrir ses nouveaux coéquipiers de Fribourg-Gottéron… Du moins une partie d’entre eux.

«La reprise des entraînements collectifs s’est faite en petits groupes à Fribourg. Ça remet un peu de vie dans notre quotidien. On se rend au fitness tous les matins entre 9 h 45 et midi pour travailler avec notre préparateur physique et quelques joueurs.

La première semaine, j’étais avec un autre Valaisan, qui est également un nouveau joueur à Gottéron, Yannick Herren. Je n’ai pas encore vu toute l’équipe, car une dizaine de joueurs s’entraînent du côté de Berne pour le moment, mais cela fait plaisir d’enfin revoir du monde.

Nous pratiquons un sport collectif et il est important de pouvoir rigoler et souffrir ensemble. Même si, c’est un peu frustrant de ne pas pouvoir rencontrer tout le groupe encore, ni le staff, mais se retrouver dans un groupe de cinq permet de faire connaissance tranquillement. 

J’ai un bon feeling au niveau du groupe, je m’y sens déjà bien. En plus, Fribourg ce n’est pas loin de la maison. 


En plus de ça, le préparateur peut beaucoup mieux individualiser le travail et les entraînements sont encore plus intensifs. Dès la reprise, j’ai remarqué que ma préparation individuelle a été bonne, j’ai vraiment un bon feeling au niveau des sensations. J’ai aussi un bon feeling au niveau du groupe, je m’y sens déjà bien. Ce n’est pas trop loin de la maison, les gens parlent français, ça me change de Zurich. 

La semaine dernière, on a appris les nouveautés que la National League va mettre en place cette saison. Le fait qu’il n’y ait pas de reléguer à cause de la crise du Coronavirus est une bonne chose, ça enlève une certaine pression et c’est une tendance plutôt internationale.

Par contre, je réserve encore mon avis sur la formule de pré-playoff qui opposera les équipes du 7e au 10e rang au meilleur des trois matchs. C’est plutôt spécial, d’autant plus que le championnat était hyper serré ces dernières saisons. J’attends de voir pour juger.»

A lire aussi : Le selfie d’Eric Berguerand: «C’est comme une Foire du Valais sans public…»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

InspirationDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisansDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisans

TraditionsCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battreCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battre

RepriseFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis closFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis clos

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 29 mai

PandémieCoronavirus: Donald Trump met fin à la relation des Etats-Unis avec l’OMSCoronavirus: Donald Trump met fin à la relation des Etats-Unis avec l’OMS

Top