Coronavirus
 04.05.2020, 19:00

Le foot suisse a plus à perdre qu’à gagner de siffler la reprise

Premium
chargement
Christophe Spahr, responsable des sports au Nouvelliste.

time-out Il y a tellement de questions sanitaires, financières, organisationnelles et contractuelles en suspens, autour de la reprise du football suisse, qu’on peine à comprendre l’obstination de certains à vouloir reprendre à tout prix. Cela ne peut pas être pour la – seule – beauté du sport. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Foot: pourquoi s’obstiner quand les feux sont au rouge?

Voici venu le temps des interrogations, des calculs d’épiciers, des conflits d’intérêts, des coups de gueule influencés autant par des conséquences pécuniaires que réellement sanitaires. Voici venu le temps, pour le football suisse, de décider de l’issue de ses deux championnats. Quand on sait que les droits TV ne...

À lire aussi...

live
DirectCoronavirus: nouveau rassemblement de gens contre les mesures liées au Covid-19Coronavirus: nouveau rassemblement de gens contre les mesures liées au Covid-19

EntraideVerbier Festival: l’aide d’urgence déjà épuisée mais renflouéeVerbier Festival: l’aide d’urgence déjà épuisée mais renflouée

PentecôteAyent: le Morcé réinventé sur fond de CovidAyent: le Morcé réinventé sur fond de Covid

Pertes financièresCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affairesCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affaires

FormationCoronavirus: Guy Parmelin assure que les places d’apprentissage seront garantiesCoronavirus: Guy Parmelin assure que les places d’apprentissage seront garanties

Top