Coronavirus
 29.04.2020, 12:00

Installé au Japon, ce Valaisan a vu ses plans de mariage chamboulés par le coronavirus

Premium
chargement
Chez lui à Tokyo, Mathieu Fournier prend son mal en patience.

Coronavirus Il devait se marier civilement fin mars à Sion, puis dans un sanctuaire traditionnel du Japon début avril. Ce Valaisan installé à Tokyo a vu ses plans chamboulés. L’ultime date, dans une chapelle de Nendaz début août, est pour l’instant maintenue.

Il devrait être marié, Mathieu Fournier. Fiancé à Sayu Gika, sa compagne japonaise, ce Valaisan établi au pays du Soleil levant aurait dû unir son destin au sien il y a quelques jours, dans un mariage en trois temps. Mais le Coronavirus en a voulu autrement. 

Déjà deux mariages annulés

Tout devait commencer par l’union civile, fin...

À lire aussi...

Valaisans d’ailleursLes Valaisans d’ailleurs face au coronavirus: il vit à Shanghai où la crainte d’une deuxième vague est bien présenteLes Valaisans d’ailleurs face au coronavirus: il vit à Shanghai où la crainte d’une deuxième vague est bien présente

Valaisans d’ailleursLes Valaisans d’ailleurs face au coronavirus: il vit au Brésil où le confinement est un luxeLes Valaisans d’ailleurs face au coronavirus: il vit au Brésil où le confinement est un luxe

Valaisans d’ailleursLes Valaisans d’ailleurs face au coronavirus: elle vit le calme au cœur de New YorkLes Valaisans d’ailleurs face au coronavirus: elle vit le calme au cœur de New York

Top