Coronavirus
 12.05.2020, 07:00

Hockey: les clubs de Swiss League n’ont pas été snobés par leurs homologues de l’élite

chargement
Sierre et Viège n'auront pas forcément les mêmes objectifs la saison prochaine mais ils défendent les mêmes intérêts.

saison 2020-2021 Les clubs de ligue nationale ont décidé d’abolir la relégation et de laisser la promotion ouverte, la saison prochaine. Sierre et Viège applaudissent.

Une fois n’est pas coutume, les deux ligues – National League et Swiss League – n’ont pas eu de peine à s’entendre à propos des mesures urgentes à prendre et d’un nouveau mode de championnat. Parce que les uns et les autres, finalement, y trouvent leur compte. «L’état d’esprit était bon, les décisions plutôt collégiales», relève Sébastien Pico, directeur général du HC Viège, au terme de la séance.

Relevons encore que les clubs ont accepté l’éventualité de retarder la reprise de la saison en octobre ou en novembre afin d’éviter autant que possible les huis clos. D’autres points seront discutés lors d’une prochaine assemblée, le 17 juin.

Pas de relégation

Autant en National League qu’en Swiss League, il n’y aura donc pas de relégation au terme de la saison prochaine. Cette décision doit permettre aux clubs de travailler sans stress compte tenu de la situation actuelle. «La conséquence, c’est qu’en 2021-2022, la Swiss League pourra compter entre 11 et 13 équipes», relève Alain Bonnet, président du HC Sierre. «Mais au vu de la situation économique, ça permettra aux clubs de travailler un peu plus sereinement. Par exemple, ça évite de céder à la panique si les résultats ne suivent pas, de changer son staff et de prendre de mauvaises décisions, financièrement.»

Il n’est pas exclu que la relégation reste bannie lors de la saison 2021-2022 mais aucune décision n’a été formellement prise.

Une promotion sous conditions

Les deux ligues ne seront pas fermées pour autant. Ainsi, le champion de Swiss League pourra être promu automatiquement au sein de l’élite. Et le champion de MS League pourra grimper d’un étage. A certaines conditions, toutefois. Il devra avoir fait acte de candidature, jusqu’en août prochain. Il devra remplir des exigences sportives, économiques et d’infrastructures. Et disposer d’un budget raisonnable. «De l’ordre de 9 à 10 millions», précise Sébastien Pico. «Ce principe des critères renforcés ne m’apparaît pas nécessaire. Il n’y avait pas besoin de rajouter cette pression supplémentaire. C’est la seule réserve que j’émettrais. De notre côté, ça ne change pas grand-chose. Financièrement, nous n’avons pas eu de soucis ces dernières années. Quant au budget à atteindre, je ne vois pas non plus de problèmes. Nous sommes déjà entre 5 et 6 millions en quart de finale. Il serait monté à 8 millions, voire plus si l’on avait disputé le barrage. Nous sommes quasiment dans le tir, déjà, en Swiss League. Une fenêtre s’ouvre, la saison prochaine, mais ça ne veut pas dire qu’elle se fermera forcément à l’avenir.»

Le champion de MS League ne pourra être promu qu’à la condition d’être champion et non plus seulement finaliste. La commission des licences aura toujours le dernier mot.

Des séries avant les play-off

Dans les deux ligues, les équipes classées 7 à 10 disputeront des demi-finales au meilleur des trois matchs afin de désigner les deux derniers qualifiés pour les play-off. Cette mesure doit permettre de maintenir l’intérêt à tous les niveaux jusqu’au terme de la saison. Une bonne nouvelle pour le HC Sierre? «Si l’on se réfère à la saison passée, bien sûr», répond Alain Bonnet. «Mais on peut aussi tout perdre si l’on est huitième au terme de la saison régulière et que l’on sort en deux matchs. J’approuve le principe pour mettre un peu de piment en fin d’exercice. C’est aussi important d’avoir le même mode de championnat dans les deux ligues.»

«Je ne suis pas un grand fan de ces séries intermédiaires», reconnaît Sébastien Pico. «C’est un peu aléatoire. Mais il fallait aussi conserver un enjeu sportif dans la deuxième moitié de classement puisqu’il n’y aura pas de relégué.»

Deux matchs de la solidarité

Deux rencontres supplémentaires ont été rajoutées au calendrier, les 1er novembre et 14 février. Les mieux classés pourront choisir, les uns après les autres, leur adversaire. «L’objectif, c’est de bénéficier d’un derby supplémentaire. En l’occurrence, on pourrait affronter Viège», salive déjà Alain Bonnet.

«Tant mieux si l’on peut offrir à nos abonnés un match de plus, à nos sponsors un peu plus de visibilité», se réjouit Sébastien Pico. «Un derby, c’est aussi très appréciable financièrement.»

Pas de transferts durant un mois

Il s’agit d’un «gentleman agreement» qui précise que les clubs ne tenteront ni d’approcher ni d’engager des joueurs encore sous contrat jusqu’à la prochaine assemblée, le 17 juin, afin d’éviter toute spéculation. «Cette mesure concerne surtout les clubs de NL, moins notre ligue», relèvent Alain Bonnet et Sébastien Pico. 

A lire aussi : Hockey: les play-off en ligue nationale sont annulés à cause du Coronavirus

L’INFO SOLIDAIRE

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FormationCes étudiants valaisans qui n’échapperont pas aux examens finauxCes étudiants valaisans qui n’échapperont pas aux examens finaux

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 3 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 3 juin

SociétéSexualité et déconfinement: s’amuser… en restant vigilantSexualité et déconfinement: s’amuser… en restant vigilant

TransportsCoronavirus: des retards sur des chantiers CFF font grincer des dents au TessinCoronavirus: des retards sur des chantiers CFF font grincer des dents au Tessin

DéconfinementCoronavirus et restos: comment s'organisent nos voisins européens?Coronavirus et restos: comment s'organisent nos voisins européens?

Top