Coronavirus

Fully: un succès colossal pour l’opération la Fourchette de l’amitié

chargement

La belle histoire du jour En une dizaine de jours, plus de 100 000 francs ont été récoltés en faveur des commerçants de la commune. Soit dix fois la somme espérée par les organisateurs.

 14.02.2021, 17:00
Alain Léger et Alexandre Roduit, deux des initiateurs de la Fourchette de l'amitié avec Dominique Delasoie et Grégory Carron, tout heureux d'annoncer le passage du cap des 100 000 francs.

L’objectif avait été fixé à 10 000 francs lors du lancement de l’opération la Fourchette de l’amitié, le 1er février. Et le résultat, non encore définitif, dépasse toutes les attentes, puisque, vendredi, 105 000 francs avaient été récoltés.

Pour rappel, la Fourchette de l’amitié, mise sur pied par l’office du tourisme, le «Journal de Fully» et la Société des artisans et commerçants, invitait la population de Fully à acheter des bons de 20 francs utilisables dans les restaurants, dès que ceux-ci seront de nouveau ouverts. L’argent engrangé serait immédiatement reversé aux restaurateurs, afin de leur venir en aide.

Aujourd’hui, c’est donc dix fois la somme escomptée qui est arrivée dans les caisses. «C’est complètement fou», s’enthousiasme Alexandre Roduit, l’un des instigateurs de l’opération. «Nous voulions juste marquer le coup de manière symbolique et, aujourd’hui, notre action est devenue une vraie aide.»

Le responsable de l’office du tourisme note qu’en plus des particuliers, les diverses sociétés sportives, fanfares, pompiers et autres groupements de la commune se sont montrées particulièrement généreux.

Une dame offre 1300 francs

Alexandre Roduit relève encore, au-delà de la somme impressionnante récoltée, l’esprit de solidarité et d’entraide dont les habitants de Fully ont fait preuve à travers cet élan de générosité. «Une unité est née et toute la population est vraiment derrière les commerçants.»

Face au succès de l’opération, les bénéficiaires de l’argent ont été étendus. «En plus des restaurateurs, nous allons pouvoir aider les fitness de Fully ainsi que quatre boutiques qui doivent rester fermées», précise Alexandre Roduit.

Exemple de la générosité des habitants de Fully, ce joli geste d’une dame de 80 ans qui est venue à l’office du tourisme acheter des bons pour une valeur totale de 1300 francs, dans le but de les offrir ensuite. «Elle nous a dit qu’elle avait des moyens et que c’était vraiment le moment d’aider les commerçants.»

Initialement prévue du 1er au 10 février, face à l’ampleur du succès, la Fourchette de l’amitié a été prolongée jusqu’au 14 février. Et la suite? «Pour l’heure, nous souhaitons mener cette action jusqu’au bout. Et, vu le succès remporté, nous envisageons de monter d’autres projets de ce genre», conclut Alexandre Roduit.

 

Infos pratiques

www.fullytourisme.ch

A lire aussi : Fully: des bons pour aider les restaurateurs avec la Fourchette de l’amitié

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 7 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 7 mars

JOURNAUXRevue de presse: autotests peu fiables, aide à la Birmanie suspendue, remboursement des médicaments problématique,… les titres de ce dimancheRevue de presse: autotests peu fiables, aide à la Birmanie suspendue, remboursement des médicaments problématique,… les titres de ce dimanche

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 6 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 6 mars

ils sont en manque 5/5Cyclisme: Simon Pellaud ne ressent plus les mêmes frissonsCyclisme: Simon Pellaud ne ressent plus les mêmes frissons

bureaucratieEn chantier, l’aide à la culture tarde: «la situation est dramatique pour de nombreux acteurs culturels»En chantier, l’aide à la culture tarde: «la situation est dramatique pour de nombreux acteurs culturels»

Top