Coronavirus

De nombreux permis B renoncent à l'aide sociale pour ne pas perdre leur titre de séjour

chargement

PAUVRETÉ La pandémie a rendu visible une pauvreté qui prend de l’ampleur. Environ un quart des ayants droit renonceraient à l’aide sociale de peur de perdre leur titre de séjour. Les villes s’inquiètent. Zurich tente une nouvelle voie.

  16.06.2021, 00:01
Lecture: 8min
Premium
Des personnes dans le besoin attendent la distribution des sacs alimentaires le dimanche 15 novembre 2020 à Lausanne.

Environ un quart: c’est la proportion, estimée, de personnes qui auraient droit à l’aide sociale en Suisse mais y renoncent, souvent pour ne pas être expulsées. Des villes mettent en garde contre les conséquences de ce renoncement, synonyme de d’augmentation de la pauvreté. Zurich lance un projet pilote d’aide sociale «parallèle» et une initiative parlementaire fédérale demande de ne...

À lire aussi...

PrévisionsCoronavirus: près de 60’000 personnes de plus à l’aide sociale en Suisse en 2021 et 2022?Coronavirus: près de 60’000 personnes de plus à l’aide sociale en Suisse en 2021 et 2022?

En chiffres271’400 personnes en Suisse: qui sont les bénéficiaires de l’aide sociale?271’400 personnes en Suisse: qui sont les bénéficiaires de l’aide sociale?

PandémieAide alimentaire: la deuxième vague arrive en RomandieAide alimentaire: la deuxième vague arrive en Romandie

Top