Coronavirus

«Covid long»: au moins 1 patient sur 3 serait touché après une hospitalisation

chargement

Etude Epuisement, essoufflement, anxiété, dépression et stress post-traumatiques figurent parmi les symptômes les plus récurrents de cette forme de la maladie qui peut durer à long terme.

 23.03.2021, 07:39
Neuf études qui ont suivi des patients sur le long terme ont été analysées.

Après une hospitalisation due au nouveau Coronavirus, au moins un malade sur trois voit sa santé affectée de façon durable, montre une étude publiée lundi dans la revue Nature Medicine. Les maux ressentis vont des atteintes à différents organes aux problèmes d’ordre psychologique.

Cet article, qui dresse la synthèse de différents travaux de recherche publiés récemment sur le sujet, pointe l’épuisement, l’essoufflement, l’anxiété, la dépression et les troubles du stress post-traumatique comme les symptômes les plus fréquents chez les patients atteints de «Covid long».

Selon les chercheurs, les données disponibles dessinent une urgence de santé publique sous-estimée, dont les gouvernements devraient s’en préoccuper davantage et réfléchir aux moyens de la prendre en charge.

Nous ne détectons sans doute que la pointe de l’iceberg.
Kartik Sehgal, oncologue médical et enseignant à la faculté de médecine de Harvard

«Étant donné les millions de personnes infectées par le SARS-CoV-2 dans le monde, le fardeau à long terme sur la santé physique, cognitive et mentale reste devant nous. Nous ne détectons sans doute que la pointe de l’iceberg», a expliqué l’auteur principal de l’article, Kartik Sehgal, oncologue médical et enseignant à la faculté de médecine de Harvard (Boston).

Poumons principalement visés

Le Covid-19 s’attaque principalement aux poumons des malades, avec parfois des difficultés respiratoires qui persistent à long terme. Mais des études ont montré que le virus s’attaque aussi à d’autres organes, entraînant des complications allant de troubles cardiovasculaires à des inflammations chroniques.

 

 

L’article a analysé neuf études menées en Europe, aux Etats-Unis et en Chine, qui ont suivi des patients sur le long terme. Une étude italienne conclut ainsi que sur 143 malades, près de 90% présentent au moins un symptôme et plus de la moitié, plusieurs, deux mois après leur sortie de l’hôpital.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 23 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 23 mars

ExemplaireCoronavirus: «suivez l’exemple du Tessin et vaccinez!», insiste Guy ParmelinCoronavirus: «suivez l’exemple du Tessin et vaccinez!», insiste Guy Parmelin

Feu vertCoronavirus: Swissmedic autorise le vaccin de Johnson & Johnson, mais l'OFSP y renonceCoronavirus: Swissmedic autorise le vaccin de Johnson & Johnson, mais l'OFSP y renonce

protestationCoronavirus: la police empêche une tentative de manifestation à Berne, un agent blesséCoronavirus: la police empêche une tentative de manifestation à Berne, un agent blessé

PandémieCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographiesCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographies

Top