Coronavirus
 24.11.2020, 17:00
Lecture: 4min

Covid 19: une fin d’année sans réjouissances musicales à Sion et à Crans-Montana

Premium
chargement
En 2017, la cathédrale de Sion avait accueilli des oeuvres de l'artiste valaisan Paul Monnier. Elle restera vide cette année.

Coronavirus Les fêtes de fin d’année auront moins de magie à Sion et à Crans-Montana. Le Festival d’art sacré et les concerts de Nouvel An passent un tour en raison de la pandémie.

«Tout était sur les rails. On avait même déjà vendu des billets et puis tout est tombé à l’eau.» La douche froide, c’était le 21 octobre dernier pour Liliane Varone et le comité d’organisation du Festival d’art sacré de Sion. La présidente a dû se plier aux restrictions cantonales et annuler la 16e édition d’une manifestation phare de l’Avent...

À lire aussi...

SolidaritéCoronavirus: un musicien dans mon salonCoronavirus: un musicien dans mon salon

Mesures de soutienCoronavirus: les aides à la culture prolongées et adaptéesCoronavirus: les aides à la culture prolongées et adaptées

ClassiqueVerbier Festival: «Si on arrête encore une année, ce sera très difficile à revenir»Verbier Festival: «Si on arrête encore une année, ce sera très difficile à revenir»

EvénementielCoronavirus: les festivals face aux incertitudes de l’été 2021Coronavirus: les festivals face aux incertitudes de l’été 2021

Top