Coronavirus
 21.10.2020, 05:30
Lecture: 6min

Covid-19: «Des décisions liées aux grandes manifestations seront étudiées», admet Frédéric Favre

Premium
chargement
A Graben, les places assises traditionnelles étaient bien garnies ces derniers jours. Mais jusqu'à quand?

public dans les stades Frédéric Favre, conseiller d’Etat, a été surpris par la décision du canton de Berne d’interdire les événements de plus de 1000 personnes. Il admet toutefois que le Valais se penchera sur la question mercredi.

Depuis que le canton de Berne a décidé de revenir en arrière et d’interdire les manifestations de plus de 1000 personnes, un vent de panique règne au sein des clubs. Les entités bernoises se sont émues, voire carrément indignées. En Valais, la crainte que le canton suive le mouvement est réelle. Frédéric Favre, conseiller d’Etat chargé du Département de la sécurité, des institutions et du sport, admet que la question sera débattue mercredi matin au sein du Conseil d’Etat et qu’elle devrait...

À lire aussi...

En classeCoronavirus et aération des écoles en Valais: les élèves auront-ils froid cet hiver?Coronavirus et aération des écoles en Valais: les élèves auront-ils froid cet hiver?

Bon planCoronavirus: des privés et des commerçants décorent leurs fenêtres et leurs vitrinesCoronavirus: des privés et des commerçants décorent leurs fenêtres et leurs vitrines

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 4241 nouveaux cas en 24 heures, 142 décès et 238 hospitalisations supplémentairesCoronavirus: la Suisse compte 4241 nouveaux cas en 24 heures, 142 décès et 238 hospitalisations supplémentaires

ModeCoronavirus: la «Fashion Valley» tessinoise pâtit de la pandémieCoronavirus: la «Fashion Valley» tessinoise pâtit de la pandémie

SantéCovid-19: les soignants devront-ils obligatoirement se faire vacciner?Covid-19: les soignants devront-ils obligatoirement se faire vacciner?

Top