Coronavirus
 12.03.2020, 18:30

Coronavirus: Yule et Zenhäusern, déçus mais philosophes après l’annulation du slalom de Kranjska Gora

chargement
Daniel Yule a remporté trois slaloms cet hiver. Pas suffisant pour toucher au globe de la discipline.

Annulation La saison se termine en queue de poisson pour les deux techniciens valaisans avec l’annulation du slalom de Kranjska Gora. Une situation que les deux hommes relativisent.

De la frustration, Daniel Yule en ressent assurément. Mais la tête bien posée entre les deux épaules, le skieur de La Fouly relativise, après l’annonce de l’annulation du slalom de Kranjska Gora.

Une étape slovène qui représentait la dernière occasion pour le technicien valaisan et ses pairs d’en découdre sur les pistes de Coupe du monde. «On s’y attendait tous, au vu du développement mondial de ces derniers jours. Le sport doit jouer un rôle de modèle dans notre société et c’est bien que cette décision ait été prise.»

Ce n’est ni la faute de la FIS ni du Coronavirus si je finis derrière Clément Noël et Henrik Kristoffersen. Ils ont mérité d’être devant.
Daniel Yule, troisième du classement général de slalom

Une décision qui entérine le troisième rang du vainqueur des slaloms de Madonna di Campiglio, d’Adelboden et de Kitzbühel au classement général de la discipline.

«C’est frustrant de terminer comme ça, mais j’ai réussi ma saison et je vais en garder de magnifiques souvenirs. Ce n’est ni la faute de la FIS ni du coronavirus si je finis derrière Clément Noël et Henrik Kristoffersen. Ils ont mérité d’être devant», lâche-t-il avec humilité. «Quand on voit ce qui se passe en Italie, ce qui m’arrive est un problème bien dérisoire.» 

Du ski ou de la peau de phoque

Un avis que partage évidemment son collègue de l’équipe suisse de technique, Ramon Zenhäusern. «Après l’annulation des épreuves d’Äre, c’était la décision la plus raisonnable à prendre.»

Victorieux la saison dernière sur les pentes de Kranjska Gora, le Haut-Valaisan – qui termine au quatrième rang de la discipline – s’avoue tout de même déçu de terminer la saison sur une note aussi terne. «Je n’ai pas sauté de joie en apprenant cette annulation», confirme-t-il. «J’espère maintenant que nous pourrons passer un peu de temps à l’entraînement encore.»

En Autriche depuis quelques jours, les deux Valaisans veulent encore profiter pour tester du matériel et déjà commencer à préparer la saison suivante. Même si la menace d’une fermeture des installations plane également sur l’Autriche. «Au pire, j’irais faire un peu de peau de phoque», sourit Ramon Zenhäusern.  
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

solidaritéCoronavirus: la lettre à nos aînés de Sabine DormondCoronavirus: la lettre à nos aînés de Sabine Dormond

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 5 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 5 avril

AllocutionCoronavirus: «Nous vaincrons» le coronavirus, assure Elisabeth IICoronavirus: «Nous vaincrons» le coronavirus, assure Elisabeth II

EpidémieCoronavirus: les Etats-Unis prêts pour un moment «comme Pearl Harbor»Coronavirus: les Etats-Unis prêts pour un moment «comme Pearl Harbor»

PANDEMIECoronavirus - "Les consignes suisses sont autant efficaces qu'un confinement total si elles sont appliquées scrupuleusement."Coronavirus - "Les consignes suisses sont autant efficaces qu'un confinement total si elles sont appliquées scrupuleusement."

Top