Coronavirus
 02.04.2020, 15:00

Coronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de Longeborgne

chargement
Les ex-voto de Longeborgne comme si vous y étiez.

Bon plan En période de confinement, il est quand même possible d’admirer les œuvres présentées dans les chapelles de Longeborgne. Avec des commentaires à lire en prime. Grâce au site internet de l’Association des amis de Longeborgne.

L’idée n’est pas tout à fait nouvelle, la visite virtuelle des ex-voto de l’Ermitage de Longeborgne existant depuis deux ans déjà, mais elle est d’actualité plus que jamais. «Nous proposons un itinéraire virtuel, mais qui est quand même bien réel», explique Jacques Emery, secrétaire de l’Association des amis de Longeborgne. «Nous sommes vraiment dans l’actualité, car il y a un ex-voto sur une épidémie de peste.»

La visite guidée sur le site de l’association se base sur le classement établi par Romaine Syburra-Bertelletto dans le livre «L’Ermitage de Longeborgne», édité en 2003 par le comité d’action pour le sauvetage du patrimoine artistique de Longeborgne, devenu ensuite Association des amis de Longeborgne. Les œuvres sont groupées selon les thèmes, les artistes ou le style. On retrouve l’ex-voto le plus ancien, datant de 1662, ou encore une œuvre de Charles-Clos Olsommer.

 

Un ex-voto de Charles-Clos Olsommer, datant de 1946. © Jean-Marc Biner

 

Il faut dire que la collection de l’Ermitage situé au-dessus de Bramois est l’une des plus belles d’Europe. Les 185 ex-voto attirent beaucoup de monde. «Il y a environ 50 000 personnes qui visitent Longeborgne chaque année», note Jacques Emery. «La moitié de ces gens sont des promeneurs. Il y a aussi les pèlerins. Beaucoup de visiteurs viennent de Suisse alémanique et d’Allemagne. Ils viennent faire le chemin de croix ou admirer les ex-voto dans les chapelles.»

Les ex-voto, ces œuvres placées dans les églises pour l’accomplissement ou le remerciement d’un vœu peuvent être de simples plaques gravées. La collection présentée dans cette visite virtuelle ne comporte que des œuvres picturales. Un moment d’évasion ou de recueillement.

En savoir plus: La visite guidée, c’est ici

A lire aussi: Coronavirus: la Cité des sciences et de l’industrie invite les jeunes à apprendre en s’amusant

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
DirectCoronavirus: résultats "encourageants" d'un traitementCoronavirus: résultats "encourageants" d'un traitement

FormationCoronavirus: Guy Parmelin assure que les places d’apprentissage seront garantiesCoronavirus: Guy Parmelin assure que les places d’apprentissage seront garanties

InspirationDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisansDanse: un vent de liberté sur les EMS valaisans

TraditionsCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battreCoronavirus: malgré le confinement, le cœur des fanfares valaisannes n’a jamais cessé de battre

RepriseFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis closFC Sion: une place à sauver en Super League et une coupe à reconquérir à huis clos

Top