Coronavirus
 01.05.2020, 11:51

Coronavirus: une nouvelle émoticône exprimant la solidarité est disponible sur Facebook

chargement
L'émoticône représente un smiley qui serre un coeur contre lui.

Réseaux sociaux Le 17 avril dernier, Facebook annonçait la création d’une nouvelle émoticône pour réagir aux contenus partagés sur ses pages: un smiley qui serre un cœur contre lui, destiné à exprimer la solidarité. Il est en fonction depuis peu.

Un smiley jaune qui serre un cœur contre lui. C’est l’image qu’a choisie Facebook pour que ses utilisateurs puissent exprimer leur solidarité en cette période de pandémie de Coronavirus.

Le réseau social avait annoncé la création de ce smiley le 17 avril dernier sur son blog. La fonctionnalité est désormais disponible chez de nombreux internautes. Ils la trouvent parmi les six autres émoticônes qu’ils peuvent choisir lorsqu’ils souhaitent réagir à une publication.

 

 

«Que la nouvelle soit bonne ou mauvaise, elle permettra de marquer son soutien sur les images, vidéos, posts et messages, notamment ceux liés au Covid-19», explique le géant américain.

Ce dernier précise que cet émoji n’est que temporaire. Mais peut-être perdurera-t-il si les internautes s’y attachent?

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SanctionRéseaux sociaux: l’amende record infligée à Facebook validéeRéseaux sociaux: l’amende record infligée à Facebook validée

Vie privéeL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertirL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertir

PandémieCoronavirus: l’utilisation des réseaux sociaux explose, mais Facebook perd des revenusCoronavirus: l’utilisation des réseaux sociaux explose, mais Facebook perd des revenus

Top