Coronavirus

Coronavirus: un tiers des malades du Covid a des troubles psychologiques ou neurologiques

chargement

Conséquences Les malades du Covid-19 développent des problèmes psychologiques ou neurologiques dans les six mois après l’infection. Problème: ces troubles sont souvent chroniques et pèsent sur le système de santé.

 07.04.2021, 15:08
Les conséquences d'une infection au coronavirus sont aussi mentales.

Une personne sur trois qui a surmonté le Covid-19 a eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques dans les six mois suivant l’infection. C’est ce qu’indique la plus grosse étude à ce jour sur le bilan mental d’anciens malades du Covid.

L’anxiété (17%) et les troubles de l’humeur (14%) étaient les diagnostics les plus fréquents, selon l’étude, parue mercredi dans le journal spécialisé The Lancet Psychiatry.

 

L’incidence des atteintes neurologiques telles que les hémorragies cérébrales (0,6%), les accidents vasculaires cérébraux (2,1%) et la démence (0,7%) était globalement plus faible, mais le risque plus élevé parmi les patients très malades.

Si le risque au niveau individuel est faible, l’effet peut être «considérable» pour les systèmes de santé en raison de l’ampleur de la pandémie, relève le professeur Paul Harrison (Université d’Oxford, Royaume-Uni), auteur principal de l’étude. D’autant que beaucoup de ces troubles sont «chroniques», argue-t-il.

En analysant les dossiers de santé électroniques de 236’379 patients, les auteurs relèvent que 34% ont eu un diagnostic de maladie neurologique ou psychiatrique dans les six mois suivant l’infection. Pour 13% de ces personnes, il s’agissait de leur premier diagnostic de ce type.

Près de la moitié des cas sévères touchés

Le risque de développer des troubles à long terme est accru chez les patients hospitalisés pour Covid-19 sévère. Ainsi, 46% des patients admis en réanimation ont eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques six mois après l’infection.

Près de 7% des patients qui avaient été en réanimation ont fait un AVC ultérieur, 2,7% une hémorragie cérébrale et près de 2% ont développé une démence, contre respectivement 1,3%, 0,3% et 0,4% de ceux non hospitalisés.

Le risque de diagnostics neurologiques ou psychiatriques était dans l’ensemble de 44% plus élevé après le Covid qu’après la grippe, et de 16% plus élevé qu’après une infection des voies respiratoires.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 7 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 7 avril

PandémieCoronavirus: cinq questions sur les autotests, désormais disponibles en pharmacieCoronavirus: cinq questions sur les autotests, désormais disponibles en pharmacie

CalmeCoronavirus: pas de ruée sur les autotests gratuits délivrés dès ce mercrediCoronavirus: pas de ruée sur les autotests gratuits délivrés dès ce mercredi

Manque de transparenceCoronavirus: flou total sur l’efficacité et les effets secondaires des vaccins chinoisCoronavirus: flou total sur l’efficacité et les effets secondaires des vaccins chinois

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 6 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 6 avril

ReportageCoronavirus: une petite ville allemande teste le retour à la vie normaleCoronavirus: une petite ville allemande teste le retour à la vie normale

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 8 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du 8 avril

Top