Coronavirus
 05.05.2020, 15:30

Coronavirus: un jeu de lettres pour garder le lien

chargement
Aurélie Zwissig a réalisé l’exercice pour près de 70 élèves.

La belle histoire du jour L’enseignante de français et d’anglais Aurélie Zwissig a eu la bonne idée d’imaginer des mots croisés avec des images de rébus pour composer les prénoms de ses élèves sierrois.

Aurélie Zwissig n’est pas une cruciverbiste passionnée. Cette Sierroise a simplement eu envie de faire plaisir à ses élèves en leur adressant un original mot croisé à remplir chez eux.
Le but était de retrouver tous les prénoms de leurs camarades de classe. Elle n’a bien sûr pas voulu donner des définitions. Elle a choisi la formule du rébus. Il fallait donc se laisser guider par des images pour trouver les réponses et les placer dans une grille.

L’inspiration, elle l’a cherchée dans de nombreux domaines comme la chanson, l’histoire, la nature ou l’alimentation. Pendant ses loisirs, elle a fait preuve d’imagination.

«J’avais envie que les jeunes gardent le contact pendant cette période de confinement et je leur ai proposé une activité ludique qui les amène à penser à tous leurs amis», explique cette enseignante de français et d’anglais au cycle de Goubing dans la Cité du Soleil.

Près de 70 élèves

Elle n’a pas ménagé sa peine puisqu’elle enseigne dans quatre classes. Par conséquent, c’est près de 70 adolescents qui ont été concernés par cet exercice facultatif.

Ce jeu de lettres a été apprécié à sa juste valeur. «C’était vraiment cool, ce n’était pas trop difficile, sauf le son «am» pour âme», a noté en souriant l’un des étudiants. Les avis positifs lui ont fait plaisir et l’ont motivée. «Il est possible que j’en conçoive un nouveau à Noël.»

Cette proposition correspond à l’état d’esprit des jeunes. «J’ai réalisé ensuite un sondage et beaucoup m’ont dit que leurs copains leur manquaient.» La pandémie a modifié leur quotidien.

Aurélie Zwissig les a aussi questionnés sur leur ressenti par rapport à son enseignement à distance. Ils sont nombreux à avoir salué les questions dans le travail de lecture. Une adolescente a émis l’idée d’une vidéo explicative. L’enseignante a accédé à cette demande même si elle a nécessité beaucoup d’engagement.

Des initiatives à applaudir

D’autres enseignants de cet établissement scolaire n’ont pas ménagé leurs efforts. Ils ont en effet développé des activités et des exercices très intéressants au fil des semaines. Des recettes de cuisine, des bricolages, du karaoké, des quiz mathématiques et de la poésie ont par exemple été programmés.

 

A lire aussi: La prise en compte du français

 

L’info solidaire

Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

La belle histoire du jourCoronavirus: à Monthey, poser un autre regard sur la natureCoronavirus: à Monthey, poser un autre regard sur la nature

confinement obligeLa Fondation Théodora se réinvente pour soutenir les enfantsLa Fondation Théodora se réinvente pour soutenir les enfants

Bon planCoronavirus: l’ASLEC ouvre un espace d’expression pour témoigner sur cette période particulièreCoronavirus: l’ASLEC ouvre un espace d’expression pour témoigner sur cette période particulière

Bon planDu virus au respect de la différence, apprendre par le dessin et l’illustrationDu virus au respect de la différence, apprendre par le dessin et l’illustration

Top