Coronavirus
 27.04.2020, 10:30

Coronavirus: transformé en porteur d’espoir, le Cervin a fait le tour du monde

chargement
Certains médias, notamment en Asie, ont décrit le Cervin comme un "phare d'espoir".

Buzz Pendant un mois, le Cervin a été illuminé de différents messages de soutien et de solidarité dans le cadre de la pandémie de coronavirus. L'initiative a pris fin dimanche, non sans avoir d'abord fait le tour du monde.

Chaque soir un habit lumineux différent. En signe de solidarité universelle dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Pendant cinq semaines, le Cervin a été illuminé par l’artiste lumière Gerry Hofstetter.

Le Suisse y a projeté une huitante de sujets différents: des mots tels que «hope» (espoir), «solidarité» ou «merci», les drapeaux de certains pays et les armoiries des cantons suisses. L’initiative, qui n’est pas passée inaperçue en dehors des frontières, a pris fin dimanche.

A lire aussi: Coronavirus: le Cervin éclairé pour donner espoir

Largement partagé à travers le monde

Selon Zermatt Tourisme, les reportages effectués par des médias étrangers ont touché plus de 700 millions de visiteurs. Certaines publications sur les réseaux sociaux ont été aimées par plus de 1,7 million d’internautes. Pour le Strait Times, principal quotidien de Singapour, le Matterhorn est par exemple devenu «a beacon of hope» (un phare d’espoir).

Plusieurs chefs d’Etat et autres personnalités se sont aussi fait le relais de la démarche sur réseaux sociaux, du premier ministre indien Narendra Modi, au chancelier autrichien Sebastian Kurz, en passant par le premier ministre singapourien Lee Shien Loong.

En réponse à la projection du drapeau des Emirats Arabes Unis, le Burj Khalifa de Dubaï, le plus grand immeuble au monde (828 mètres), a été illuminé d’une croix suisse.

 

Le plus grand immeuble du monde, le Burj Khalifa de Dubaï, aux couleurs de la Suisse.

Zermatt Tourisme se défend des rares critiques

Si l’image de la destination sort grandie de cette initiative, Zermatt Tourisme se défend d’avoir voulu mener une campagne marketing. «Le but premier de l’éclairage a toujours été un message de solidarité et d’espoir», communique l’organisation, relevant qu’aucun logo ou message marketing n’a été partagé.

En outre, l’entité touristique relève que les couleurs vives des images peuvent être trompeuses. «Elles ont toutes été prises avec un éclairage de longue durée – les projections n’étaient pas visibles à l’œil nu depuis Zermatt», communique-t-elle. En réalité, seul un projecteur a illuminé le mont pendant une partie de la nuit.

 

L’INFO SOLIDAIRE
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle.
abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: les milieux touristiques s’attendent, au mieux, à un mauvais étéCoronavirus: les milieux touristiques s’attendent, au mieux, à un mauvais été

Top