Coronavirus

Coronavirus: six cantons romands dont le Valais demandent au Conseil fédéral de revoir sa copie

chargement

Gestion de la pandémie Les gouvernements cantonaux ont reçu mercredi matin la consultation lancée par le Conseil fédéral pour lutter contre la deuxième vague du coronavirus. Ils ont eu une seule journée pour répondre. Berne, Vaud, Fribourg, Neuchâtel, Jura et Valais répondent de manière concertée... et vive.

  09.12.2020, 15:37
Christophe Darbellay assure que le Conseil d'Etat valaisan se battra jusqu'au bout contre les mesures décidées par le Conseil fédéral.

«Le Conseil d’Etat va se battre jusqu’au bout contre les mesures annoncées par le Conseil fédéral», affirme le président du gouvernement valaisan Christophe Darbellay, à l’issue de la séance de l’exécutif cantonal, tenue mercredi par vidéoconférence.

En fin de journée, six cantons romands (BE, FR, VD, NE, Jura et le Valais, mais pas Genève) ont diffusé une prise de position commune, pour contester les décisions fédérales.

A lire aussi: Pandémie: le Conseil fédéral veut reprendre la main dans la lutte contre le Covid-19

La méthode utilisée par le Conseil fédéral ne plaît pas. Les cantons ont reçu mercredi matin la position de la Confédération et n’ont eu qu’une journée pour y répondre, ce qui montre, aux yeux de Christophe Darbellay, que la consultation est «un alibi». Les six cantons demandent la mise en place d’un dialogue confédéral.

Sur le fond, les gouvernements romands sont tout aussi critiques. «Nous avons imposé des mesures sévères pour que la situation s’améliore avant les Fêtes et maintenant que cela va mieux, on nous redemande de repartir pour un tour. Ce n’est pas possible», résume le président valaisan.

Des mesures inacceptables

Remontés, les six gouvernements exigent «une aide supplémentaire pour les cantons qui depuis six semaines ont pris et assumé des décisions difficiles».

Ils veulent aussi des corrections dans les directives fédérales et demandent:

  • Que les restaurants puissent effectuer leur service du soir, mais acceptent que les bars soient fermés dès 19 heures.
  • Qu’aucune mesure supplémentaire ne soit appliquée le dimanche. Avec ce que le Conseil fédéral prévoit, il ne serait plus possible d’aller acheter du pain le dimanche matin.
  • Que les cinémas, théâtres et salles de spectacle puissent être ouvertes, avec un maximum de 50 personnes.
  • Que les rassemblements dans un cercle privé soient possibles jusqu’à 10 personnes  le week-end du 19-20 décembre, pour permettre à ceux qui travaillent durant le temps des Fêtes de passer un moment en famille.

Si les mesures prévues par le Conseil fédéral devaient tout de même être prises, les six cantons exigent que les secteurs impactés soient indemnisés par la Confédération.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieValais: le nombre d’hospitalisations Covid est passé de 345 à 132 en un moisValais: le nombre d’hospitalisations Covid est passé de 345 à 132 en un mois

Top