Coronavirus
 06.04.2020, 18:00

Coronavirus: sauvé sur le terrain, le Badminton Club de Saint-Maurice repartira en LNB

chargement
La première équipe du BC Saint-Maurice avait assuré son maintien en LNB sur le terrain avant l'arrivée du coronavirus.

Les clubs et la crise «Le Nouvelliste» vous propose de découvrir la vie des clubs sportifs valaisans frappés par l’épidémie. Comment s’organisent-ils? Quels sont leurs espoirs? Le Badminton Club de Saint-Maurice a rangé ses raquettes après avoir assuré son maintien sur le terrain.

Le Badminton Club de Saint-Maurice évoluera toujours en Ligue Nationale B la saison prochaine. Et le Coronavirus ne joue aucun rôle dans ce maintien malgré l’annulation des championnats en cours qu’il a provoquée. «Nous avions fait les points nécessaires durant les deux dernières journées afin de sauver notre place dans la catégorie», apprécie Yoann Clerc. «L’esprit d’équipe a fait la différence sur cette fin de compétition. C’était une conclusion idéale avant l’obligation de poser les raquettes.»

Ce bonheur sportif atténue la déception des événements annulés en série en raison de la crise sanitaire. La Saint-Moss Cup, une compétition de dimension nationale, est la première victime des mesures de précaution édictées au niveau fédéral. «Elles sont intervenues le 13 mars, la veille du tournoi.» La sortie d’hiver du club passe également à trépas sept jours plus tard. Tous les entraînements sont suspendus.

 

Nous nous lançons des défis sur les réseaux sociaux comme viser une boîte à cinq ou six mètres.
Yoann Clerc, président et joueur du BC Saint-Maurice

 

«Potentiellement, notre discipline peut se jouer sans contact avec le respect des distances si l’on exclut le check à la fin des matchs. Mais la priorité est la santé de tous actuellement.» Le badminton promène une réputation d’activité de loisirs en plein air. Sa pratique contrôlée n’enfreindrait pas les recommandations en vigueur. «Lorsque vous jouez à l’extérieur, le volant part dans tous les sens. C’est pénible. Vous pouvez jouer avec vos enfants, mais le plaisir et l’intensité sont différents. De plus, toutes les séances d’entraînement se font collectivement durant la saison. Le badminton se joue en individuel, mais il se pratique en équipe.»

La coupure forcée autorise peu de marge de manœuvre pour les compétiteurs L’accès aux salles est interdit. «Nous nous lançons des défis sur les réseaux sociaux comme celui de viser une boîte à 5 ou 6 mètres. Nous postons ensuite les images de nos performances. S’entraîner dans les conditions actuelles est très compliqué. On peut peut-être travailler un peu la technique à condition d’avoir un partenaire habile pour distribuer les volants. Jouer à l’intérieur d’un appartement limite trop les déplacements.»

Ni bénéfice, ni déficit pour la caisse

Le club saint-mauriard préservera sa caisse malgré la pause forcée. «Des rentrées d’argent nous manqueront comme celles de la Saint-Moss Cup. Nous avions l’habitude de boucler avec un petit bénéfice sur un budget de 30 000 francs. Le solde sera à 0 cette fois.»

Yoann Clerc et son comité ne baissent pas encore définitivement les raquettes pour l’exercice en cours. Le site du club annonce que l’Assemblée générale et le souper de clôture, programmés conjointement le 4 juin, demeurent en attente d’une décision. «Même si la tendance semble plutôt au report ou à l’annulation, nous attendons encore pour une décision définitive. C’est vraiment sympa de se retrouver afin de finir ensemble la saison.»

A lire aussi : Rugby: l’Ovalie Chablaisienne Rugby Monthey plaquée en plein élan

A lire aussi : Coronavirus: pour protéger ses membres, le Cercle d’échecs valaisan a anticipé la crise

 

L’INFO SOLIDAIRE
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 5 aoûtCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 5 août

CinémaFestival du film de Locarno 2020: l’ouverture a été suivie sur YoutubeFestival du film de Locarno 2020: l’ouverture a été suivie sur Youtube

PandémieCoronavirus: le cafouillage belge qui aurait pu coûter cher au tourisme valaisanCoronavirus: le cafouillage belge qui aurait pu coûter cher au tourisme valaisan

PandémieCoronavirus: une fête privée en Entremont provoque 11 contaminationsCoronavirus: une fête privée en Entremont provoque 11 contaminations

VoyageQuarantaine au retour d’Espagne: les agences de voyages valaisannes l’avaient anticipéeQuarantaine au retour d’Espagne: les agences de voyages valaisannes l’avaient anticipée

Top