Coronavirus

Coronavirus: que sait-on de la mutation anglaise du virus?

chargement

Pandémie Le Royaume-Uni a fait état d’une nouvelle souche du coronavirus circulant rapidement sur son territoire. Si la nouvelle sème l’inquiétude, les experts restent prudents. Résumé de la situation en 6 questions.

 21.12.2020, 17:06
Une nouvelle variante du SARS-CoV-2 est apparue au Royaume-Uni (illustration).

Alors que le Royaume-Uni sort à peine d’un second confinement, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé qu’une nouvelle variante du SARS-CoV-2 circulait parmi la population anglaise.

Inquiets, plusieurs pays, dont la Suisse, ont interrompu les transports aériens vers et en provenance du Royaume-Uni. Voici les questions que pose cette nouvelle souche et ce que l’on sait d’elle.

De quoi parle-t-on?

Baptisée «VUI 202012/01», une nouvelle souche du Coronavirus a été détectée pour la première fois en Grande-Bretagne au mois de septembre. En novembre, environ un quart des cas positifs à Londres étaient liés à cette nouvelle variante du virus, selon la BBC. Ce taux est monté à deux tiers à la mi-décembre. 

Cette nouvelle variante porte une mutation dans la pointe se trouvant à la surface du virus et lui permettant d’attacher et de pénétrer les cellules humaines. Elle s’est propagée dans tout le Royaume-Uni, à l’exception de l’Irlande du Nord. Elle est particulièrement concentrée à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre. 

Plus contagieuse?

Boris Johnson a laissé entendre que la nouvelle forme du virus pourrait être jusqu’à 70% plus contagieuse que la précédente. Cette thèse est soutenue par le médecin-chef de l’Angleterre, Chris Whitty. Ce dernier a déclaré que la nouvelle souche est responsable de 60% des infections à Londres, où le nombre de nouvelles contaminations a doublé en une semaine selon CNN.

Toutefois, les experts restent prudents sur l’évolution de cette souche et les conséquences qui en découlent. Des travaux sont en cours pour en savoir plus.

Quelle dangerosité?

Pour l’instant, rien n’indique que la nouvelle variante britannique du coronavirus est susceptible d’être plus dangereuse que la précédente. Des études ont été lancées «en urgence» pour tenter de confirmer cela. 

Rien ne dit non plus que cette nouvelle souche résistera aux vaccins développés jusqu’à présent.

Le virus a-t-il déjà muté?

Oui. Le virus dominant en Europe est la mutation D614G, qui n’est plus la même que la souche détectée à Wuhan, en Chine, au début de l’année. Le plus souvent sans conséquence, ces mutations peuvent aussi conférer au virus un avantage ou un désavantage pour sa survie.

Une autre mutation, appelée 20A.EU1, s’est propagée depuis l’Espagne au milieu de l’été. «Les premières séquences sont liées à des événements super-propagateurs parmi les travailleurs agricoles qui se sont ensuite déplacés dans la population locale et ont pu se répandre dans tout le pays», écrit l’épidémiologiste Emma Hodcroft sur Twitter.

 

 

La nouvelle souche s’est-elle déjà propagée?

L’Italie a annoncé dimanche soir avoir détecté un premier cas diagnostiqué par l’hôpital militaire Celio de Rome. Selon l’OMS, neuf cas ont déjà été signalés au Danemark, ainsi qu’un cas aux Pays-Bas et en Australie. Ils proviendraient du Royaume-Uni.

Un cas similaire à cette nouvelle souche a aussi été détecté en Afrique du Sud, mais il ne serait pas lié à celle qui touche l’Angleterre.

Et la Suisse?

Aucun cas de cette variante n’a pour l’heure été signalé en Suisse. Selon Patrick Mathys, responsable de la section Gestion de crise et collaboration internationale à l’Office fédéral de la santé publique, la nouvelle souche du SARS-CoV-2 est probablement déjà en Suisse, même si elle n’a pas encore été identifiée.

En réaction à la propagation de cette nouvelle souche au Royaume-Uni, les vols entre la Suisse, la Grande-Bretagne et l’Afrique du Sud ont été suspendus. Lundi, le Conseil fédéral a émis une interdiction générale d’entrée pour les voyageurs provenant de ces deux pays.

A lire aussi : Nouvelle souche de coronavirus: interdiction d’entrée en Suisse pour les voyageurs depuis la Grande-Bretagne

Cependant, plus de 60 liaisons entre Genève et le Royaume-Uni ont eu lieu ce week-end selon le média Heidi.news. Quelque 10 000 touristes britanniques sont ainsi entrés en Suisse. Une quarantaine leur a été imposée rétrospectivement ce lundi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 21 décembreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 21 décembre

préparatifsCoronavirus: les vaccins arrivent plus tôt que prévu, les cantons s'adaptentCoronavirus: les vaccins arrivent plus tôt que prévu, les cantons s'adaptent

PandémieCoronavirus: liaisons aériennes coupées entre la Suisse et le Royaume-UniCoronavirus: liaisons aériennes coupées entre la Suisse et le Royaume-Uni

InterviewCoronavirus: un déploiement policier jamais vu pendant les FêtesCoronavirus: un déploiement policier jamais vu pendant les Fêtes

pandémieCoronavirus: les premiers vaccins arrivent en SuisseCoronavirus: les premiers vaccins arrivent en Suisse

Top