Coronavirus
 02.04.2020, 17:31

Coronavirus: premier recul du nombre d’hospitalisations en Valais

chargement
Le nombre de patients infectés par le coronavirus en soins intensifs est stable depuis plusieurs jours.

Pandémie Le Valais enregistre trois décès supplémentaires ce jeudi. Par contre, le nombre de patients qui ont pu quitter l’hôpital est en hausse, alors que deux patients français ont été transférés en Valais depuis Mulhouse.

C’est une première depuis le début de la pandémie: le nombre de malades hospitalisés en Valais en raison d’une contamination par le Coronavirus est en diminution. Entre mercredi et jeudi, il passe de 139 à 135, selon les chiffres diffusés par le Département de la santé.

Depuis le début de la crise, 88 patients ont pu quitter l’hôpital, un total en hausse de 18 ce jeudi.

Le nombre de malades en soins intensifs reste stable depuis plusieurs jours à 23. Par contre, trois malades supplémentaires ont dû être placés sous assistance respiratoire ces dernières heures. 21 patients s’y trouvent actuellement.

 

 

Trois décès supplémentaires

Le bilan de la pandémie de coronavirus passe à quarante victimes en Valais. C’est trois de plus que mercredi.

Une fois encore, le Service de la santé indique que les nouveaux décès concernent des personnes figurant dans les catégories définies comme étant à risque.

Sur ces 40 décès, 24 ont eu lieu à l’hôpital.

A lire aussi: Coronavirus: les EMS valaisans déplorent 15 décès

Les cas de contamination augmentent encore

Le nombre de cas confirmés de contamination continue, lui, de progresser. Il est passé à 1218, c’est 218 de plus que lundi.

Deux patients transférés depuis Mulhouse

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, l’Hôpital du Valais a accueilli deux patients en provenant de l’étranger, comme l’explique Christian Ambord, médecin cantonal: «Deux patients atteints par le COVID-19 en provenance de la région de Mulhouse sont arrivés mercredi soir dans notre canton et ont été pris en charge par l’Hôpital du Valais à Sion et Viège. Il s’agit de patients stabilisés, mais nécessitant encore des soins intensifs.»

D’autres cantons ont aussi pris en charge des malades provenant de France dans le cadre d’une collaboration internationale. «La Suisse est reconnaissante de pouvoir compter sur le personnel de santé frontalier en cette période de crise sanitaire. Il est donc normal que nous épaulions nos voisins dans la mesure de nos capacités. Tant que l’Hôpital du Valais en aura la capacité, il pourra accueillir jusqu’à deux patients en provenance de France», indique encore le Dr Ambord.

 

L’info solidaire

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 2 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 2 avril

PandémieCoronavirus: vers un retour à la normale le 19 avril? L'UDC valaisanne en désaccord avec le parti nationalCoronavirus: vers un retour à la normale le 19 avril? L'UDC valaisanne en désaccord avec le parti national

SantéCoronavirus: «Il y aura probablement une augmentation des cas confirmés dans les EMS valaisans»Coronavirus: «Il y aura probablement une augmentation des cas confirmés dans les EMS valaisans»

Top