Réservé aux abonnés

Coronavirus: pourquoi il n'existe pas d'alternative au vaccin?

Fondatrice de la plate-forme romande AC Immune, Andrea Pfeifer plaide pour une accélération du développement d’autres vaccins, notamment pour la maladie d’Alzheimer.
01 mai 2021, 08:30 / Màj. le 01 mai 2021 à 09:00
Le vaccin est la seule solution pour combattre les maladies incurables.

Une pandémie qui a pris le monde par surprise, des vaccins mis au point en un temps record par de petites sociétés employant une technologie ARN jusqu’alors négligée, les cartes du monde la santé sont profondément rebrassées.

Au point que l’apparition de thérapies destinées à des maladies considérées jusqu’alors comme incurables, ou presque, pourrait bien s’en trouver accélérée. C’est du moins le vœu exprimé par Andrea Pfeifer, fondatrice...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois