Coronavirus
 28.03.2020, 12:00

Coronavirus: pour prendre des nouvelles des plus de 70 ans, la commune d’Anniviers lance 508 coups de fil

chargement
La conseillère communale Danièle Zufferey téléphone personnellement aux seniors d'Anniviers.

La belle histoire Les autorités communales d’Anniviers prennent personnellement contact avec toutes les personnes de plus de 70 ans. L’action a démarré au début de la semaine et se poursuivra le temps de joindre les 508 personnes de plus de 70 ans qui habitent en Anniviers.

A l’instar de plusieurs communes valaisannes, celle d’Anniviers prend des nouvelles de ses aînés par téléphone depuis lundi. Quelques employés de la commune secondent les autorités dans cette démarche. Un simple coup de fil pour s’assurer que tout va bien, pour mentionner les différents services mis en place, en particulier l’initiative de la Société pour le développement de la jeunesse en Anniviers (SDJA) qui s’est engagée à livrer courses et médicaments à domicile.

Des soucis administratifs et de la solitude

«Si toutes les informations concernant le coronavirus se trouvent sur le site de la commune, certaines personnes plus âgées n’ont pas forcément accès à internet, d’où l’importance de les contacter personnellement», explique la conseillère chargée du dicastère de la santé, du social, de la culture et des sports, Christiane Favre.

«Les aînés apprécient que la commune s’inquiète de leur santé. Beaucoup ne savaient pas encore que les jeunes étaient disponibles pour faire leurs achats. On en profite aussi pour échanger quelques nouvelles sympathiques, car plusieurs d’entre eux ont vraiment besoin de parler», déclare Danièle Zufferey, la conseillère communale du département finances et impôts, justice et agriculture.

Pour l’instant, le principal souci des seniors est administratif. «Ils s’inquiètent pour le retour de leur déclaration d’impôts. Beaucoup ne sont pas au courant que le délai a été prolongé jusqu’à fin mai. D’autres ne font pas de paiements par e-banking. Du coup, ils se demandent comment faire car ils ne peuvent plus aller à la Poste. Idem pour les besoins d’argent», commente Christiane Favre.

Des livraisons à domicile appréciées

Hélène Fornallaz habite Niouc. Le téléphone de la commune l’a réjouie. «On a le sentiment d’exister. D’être quelqu’un. On a tous besoin de savoir qu’on est entouré. Ça permet aussi d’avoir des informations plus complètes. Je n’ai pas encore utilisé les services de livraison de la SDJA, mais je compte le faire.»

Secrétaire de la SDJA, Maurane Etienne réceptionne les appels (079 278 87 74) et redistribue les tâches concernant les achats et la livraison. «Au départ, nous n’avions pas beaucoup de demandes, mais depuis les téléphones de la commune, ça a bien démarré. Les gens nous font confiance et ils sont très satisfaits.»

Etudiante en psychologie, Maurane Etienne souligne elle aussi ce besoin d’échanger. «Certains me disent, vous êtes la première personne à qui je parle aujourd’hui.» A chaque appel, elle profite pour s’inquiéter de la santé de ses interlocuteurs. «La pharmacienne nous fournit une liste de questions qui pourrait aider un éventuel dépistage.»

La SDJA ne manque pas de bénévoles. «C’est cool de voir autant de jeunes de la vallée qui se mobilisent en dehors de leur travail», conclut la jeune femme. Quant aux guichets communaux, ils sont fermés, mais on peut toujours joindre l’administration par téléphone au 027 476 15 00.
 



En savoir plus: Coronavirus: les infos de la commune d’Anniviers
 

L’info solidaire

Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EconomieCoronavirus et commerce en ligne valaisan: entre implosion et nouvelles opportunitésCoronavirus et commerce en ligne valaisan: entre implosion et nouvelles opportunités

SolidaritéCoronavirus: à La Sage, Marlène Mauris réinvente le service de proximitéCoronavirus: à La Sage, Marlène Mauris réinvente le service de proximité

solidaritéCoronavirus: le cardiologue René Prêtre écrit à nos aînésCoronavirus: le cardiologue René Prêtre écrit à nos aînés

EpidémieCoronavirus: nos héros tout en blanc, comme des anges gardiensCoronavirus: nos héros tout en blanc, comme des anges gardiens

Top