Coronavirus

Coronavirus: pas de vaccin avant la mi-juillet pour les Valaisans non prioritaires

chargement

Plus long que prévu En Valais, les personnes âgées entre 65 et 74 ans devraient pouvoir recevoir la première dose du vaccin anti-Covid dès la mi-avril et celles qui vivent dans la même maison qu’une personne à risque dès la mi-mai. Le canton appelle la population à la patience.

 25.02.2021, 17:37
Selon le canton, toutes les personnes qui souhaitent se faire vacciner pourront l'être d'ici à la fin de l'été.

Les Valaisannes et Valaisans désireux de se faire vacciner contre le Coronavirus devront encore faire preuve de patience. Alors que les mois d’avril ou mai étaient évoqués en début janvier, les personnes considérées comme non prioritaires pourront en principe avoir accès à la première dose du vaccin à la mi-juillet. D’ici à la fin de l’été, toutes les personnes qui le souhaitent devraient pouvoir recevoir la piqûre, indique le canton dans un communiqué jeudi.

 

 

La vaccination des personnes de plus de 75 ans et des malades chroniques avec risque de complications, soit 60 000 personnes en Valais, devrait être terminée à la fin du mois d’avril. Le processus a été ralenti ces dernières semaines à cause d’un manque de doses.

Les Valaisannes et Valaisans âgés entre 65 et 74 ans devraient pouvoir être vaccinés dès la mi-avril, d’après les dernières estimations du Service de la santé publique, basées sur la planification des livraisons par la Confédération. La même période est évoquée pour celles et ceux qui travaillent dans la santé avec des patients ou qui encadrent des personnes vulnérables.

Appel à la patience

Celles et ceux qui vivent dans la même maison que des personnes à risque ou qui fréquentent des structures communautaires comme des prisons ou des foyers pour sans-abri devraient pouvoir recevoir leur première dose dès la mi-mai.

Les délais étant plus longs que ceux initialement annoncés, le canton appelle la population à la patience. Les capacités de vaccination seront étendues au fur et à mesure de la livraison de nouvelles doses.

En savoir plus: Où se faire vacciner? Les indications du Service de la santé publique

Des listes d’attente en Valais

Les cabinets médicaux ont procédé à 21 415 injections, dont 8305 deuxièmes doses. «Chaque cabinet a une importante liste d’attente et priorise au mieux les vaccinations dans le contexte actuel de pénurie de vaccins», relève le canton dans son communiqué.

Près de 4000 personnes sont actuellement sur liste d’attente dans les centres de vaccination de Brigue, Sion, Martigny et Collombey-Muraz ouverts une demi-journée par semaine depuis le 2 février. Ils sont 1290 à y avoir reçu la première injection de vaccin. «Le délai entre l’inscription et l’obtention d’une date de vaccination peut prendre plusieurs semaines», précise le canton.

En date du 25 février, 18 580 personnes ont reçu les deux doses du vaccin en Valais.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Plus de libertéCoronavirus: grâce à la vaccination, les EMS valaisans pourront assouplir les mesures dès samediCoronavirus: grâce à la vaccination, les EMS valaisans pourront assouplir les mesures dès samedi

PandémieCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographiesCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographies

PandémieCoronavirus: dans les transports publics, le masque pourrait être obligatoire pour les personnes non vaccinéesCoronavirus: dans les transports publics, le masque pourrait être obligatoire pour les personnes non vaccinées

Gestion de la pandémieCoronavirus: les homes valaisans exigent de retrouver leur liberté après la vaccinationCoronavirus: les homes valaisans exigent de retrouver leur liberté après la vaccination

PandémieCertificat Covid-19: une start-up valaisanne dans la courseCertificat Covid-19: une start-up valaisanne dans la course

Top