Coronavirus
 12.11.2020, 19:00
Lecture: 7min

Coronavirus: «Notre économie peut même tenir le coup face à une troisième vague»

Premium
chargement
Pour l'économiste Cédric Tille, la Confédération ne soutient pas suffisamment certains secteurs.

Interview Pour Cédric Tille, professeur à l’IHEID et responsable de la filière d’économie d’UniDistance à Brigue, la Suisse doit prendre des mesures fortes pour contrôler la pandémie et a largement les moyens de venir en aide aux secteurs touchés, notamment en Valais.

Le coronavirus a provoqué la pire crise économique depuis la Seconde Guerre mondiale. Les mesures prises par la Confédération et les cantons sont souvent pointées du doigt comme responsables de la récession. Faut-il privilégier la santé ou l’économie? Autrement dit, faut-il sauver des vies ou des emplois?

Cédric Tille, professeur d’économie à l’Institut de hautes études internationales et du développement...

À lire aussi...

Gestion de la pandémieCoronavirus: le Valais ferme les cafés et les restaurants, des aides financières sont déployéesCoronavirus: le Valais ferme les cafés et les restaurants, des aides financières sont déployées

EconomieLongtemps décriés, les résidents secondaires sont désormais choyés pour sauver les stations valaisannesLongtemps décriés, les résidents secondaires sont désormais choyés pour sauver les stations valaisannes

En difficultéCoronavirus: les bistrots et restaurants tournent au ralenti en ValaisCoronavirus: les bistrots et restaurants tournent au ralenti en Valais

EconomieCoronavirus: l’absentéisme force les entreprises du Valais à parer au plus urgentCoronavirus: l’absentéisme force les entreprises du Valais à parer au plus urgent

SoutienCoronavirus: créer un fonds d’un milliard de francs pour les cas de rigueurCoronavirus: créer un fonds d’un milliard de francs pour les cas de rigueur

ModeCoronavirus: la «Fashion Valley» tessinoise pâtit de la pandémieCoronavirus: la «Fashion Valley» tessinoise pâtit de la pandémie

ECONOMIECoronavirus, face aux inégalités de traitement, les commerces vivent un ascenseur émotionnelCoronavirus, face aux inégalités de traitement, les commerces vivent un ascenseur émotionnel

Top