Coronavirus
 15.06.2020, 12:05

Coronavirus: Nendaz injecte un million pour la relance

chargement
La Commune de Nendaz a pris quatre mesures dans le cadre de la relance économique.

Relance La Commune de Nendaz lance quatre actions pour soutenir ses citoyens et l’économie locale avec un important budget à la clé.

La Commune de Nendaz a pris une série de quatre mesures «pour soutenir ses citoyens et l’économie locale dans le cadre de la pandémie de coronavirus.» Le montant total engagé dans cette opération dépasse le million de francs, selon le communiqué diffusé lundi.

  • La première mesure annoncée est la transformation d’une action existante coûtant annuellement 365 000 francs. Les 350 francs alloués jusqu’ici à chaque enfant mineur ne seront pas accordés sous la forme d’un versement bancaire, mais en bons d’achat à faire valoir dans des commerces de la commune.
  • Mesure exceptionnelle par contre: tous les citoyens majeurs de la commune vont recevoir un bon d’achat de 50 francs, également à faire valoir dans les commerces de la commune.
  • La taxe de promotion touristique 2019 sera réduite de 25% pour soulager les acteurs du tourisme.
  • Les résidants secondaires vont également recevoir un coup de pouce communal. La réduction sur l’abonnement annuel de ski 4 Vallées passe de 10 à 20% cette année.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TourismeNendaz/Veysonnaz: quatorze parcours de trail pour tous les niveauxNendaz/Veysonnaz: quatorze parcours de trail pour tous les niveaux

EconomieCoronavirus: les communes cassent la tirelire pour secourir l’économie localeCoronavirus: les communes cassent la tirelire pour secourir l’économie locale

Top