Coronavirus
 13.08.2020, 18:00
Lecture: 6min

Coronavirus: «Même si j’étais préparé à l’annulation des Mondiaux, ça fait mal», reconnaît Alexandre Debons

Premium
chargement
Alexandre Debons n'en a probablement pas fini avec le vélo. Il entend bien relancer la candidature.

le jour d’après Alexandre Debons, coprésident du comité d’organisation des Mondiaux, revient sur ces derniers mois, les incertitudes, l’excitation, l’espoir, les doutes et, pour terminer, la déception.

«Même si j’étais préparé, ça fait mal.» Assis sur la terrasse de son chalet, sur les hauteurs de l’Aminona, là où il s’est «confiné» afin de relâcher la pression durant quelques jours, Alexandre Debons ne se faisait plus trop d’illusions, depuis plusieurs jours. Peut-être qu’il ne voulait pas trop s’y résoudre non plus, qu’il se raccrochait à un hypothétique revirement. «Sauf que cette fois, c’est fini. J’ai tout de suite pensé à mon papa, décédé en 2019. Il m’avait dit: «J’ai eu une belle vie, mais je suis au bout....

À lire aussi...

commentaireMondiaux: le Valais a tout à gagner à se porter de nouveau candidat au plus vite. Par Christophe SpahrMondiaux: le Valais a tout à gagner à se porter de nouveau candidat au plus vite. Par Christophe Spahr

Top