Coronavirus
 24.03.2020, 11:32

Coronavirus: les villes se vident et les animaux prennent possession des lieux

chargement
A Nara, au Japon, les animaux ont quitté leur parc pour s'ébattre en ville.

Faune Où le confinement est roi, la nature reprend ses droits. Les rues désertes des centres-villes permettent aux animaux de prendre leurs aises. Partout, on observe le même phénomène spectaculaire.

Partout les villes se vident sous l’effet des mesures de confinement pour enrayer la propagation du Coronavirus Covid-19. L’un des premiers effets les plus visibles de ce gigantesque ralentissement planétaire, c’est le retour ou l’arrivée de certains animaux dans les centres urbains.

En Italie, l’équipage du voilier Luna Rossa, qui participe à l’America’s Cup, a pu admirer des dauphins dans le port de Cagliari, en Sardaigne, comme le relève CNews. Ces derniers avaient déserté depuis longtemps la zone en raison de l’important trafic maritime.

 

Les oiseaux sont aussi plus visibles et audibles qu’à l’accoutumée. Avec la baisse du trafic motorisé, on les entend davantage. Comme l’affirme un spécialiste au site français 20 Minutes, ils ont toujours été là et n’ont pas fait leur retour, comme certains le disent. Le confinement a juste rendu la population plus attentive, de quoi s’ébahir devant ce spectacle qu’elle avait fini par oublier, à l’instar de cette Parisienne.

 

A la recherche de nourriture

Les canards, cygnes et autres dindons sauvages prennent aussi leurs aises et s’aventurent davantage hors de leur zone de confort habituelle, ainsi que le montre cette vidéo filmée à Oakland, en Californie, aux Etats-Unis. Selon le directeur de l’Urban Wildlife Institute du zoo de Chicago, aux Etats-Unis, qui répond à The Guardian, de nombreux animaux vivent en général dans des zones de la ville dépourvue de présence humaine.

 

Dans d’autres cas, les animaux sont bien visibles tout au long de l’année, mais ils tendent à prendre possession de nouveaux espaces. C’est le cas des fameux cerfs de Nara sur l’île japonaise de Honshu. Ils sont depuis longtemps devenus une attraction touristique en se baladant dans l’un des parcs de la ville. Or, avec le confinement les touristes ont disparu et avec eux leur principale source de nourriture. Nombre de ces cerfs ont donc entamé une transhumance à travers les rues de la cité.

 

Un phénomène similaire a pu être observé en Thaïlande, où de nombreux singes ont quitté les zones touristiques provoquant ainsi des scènes surréalistes. En effet, certains individus se sont mis à se battre à cause de la raréfaction de la nourriture donnée par les badauds.

A lire aussi : Thaïlande: des centaines de singes s’affrontent en plein centre-ville

Attention aux fausses images!

Cependant, gare à ne pas prendre toute image prétendant témoigner de ce phénomème pour argent comptant. Certains ont relayé les images des dauphins en Sardaigne en affirmant que c’était à Venise. D’autres ont massivement fait circuler des photos d’éléphants dans des plantations de thé en Chine et sommeillant après avoir bu accidentellement de l’alcool.

 

Or, la réalité de l’histoire des éléphants est tout autre. Selon The Independent, qui s’est renseigné auprès du quotidien Beijing News, les éléphants seraient entrés dans le village de Manmai, dans la province de Yunnan, en détruisant tout sur leur passage.

Une journaliste de The Guardian affirme quant à elle que la photo n’a rien à voir avec les éléphants de Yunnan et circule depuis longtemps sur la messagerie chinoise WeChat.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AnticipationCoronavirus: Paris, New York ou Madrid désertés, des films les avaient déjà imaginésCoronavirus: Paris, New York ou Madrid désertés, des films les avaient déjà imaginés

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 24 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 24 mars

RapatriementCoronavirus: environ 750 personnes de retour en Suisse d’ici jeudiCoronavirus: environ 750 personnes de retour en Suisse d’ici jeudi

PandémieCoronavirus: Trump persiste avec la chloroquine, l’OMS appelle à la prudenceCoronavirus: Trump persiste avec la chloroquine, l’OMS appelle à la prudence

Top