Coronavirus
 18.03.2020, 05:30
Lecture: 8min

Coronavirus: les sportifs valaisans apprennent à se débrouiller pour rester actifs

Premium
chargement
Les sorties collectives ne sont plus autorisées. Les cyclistes ont même mis complètement pied à terre.

pause forcée Privés de salle, pour les uns, d’adversaires, pour les autres, et d’entraînements en commun, les sportifs valaisans développent le système D pour continuer à s’entraîner et à préparer le retour à la compétition.

Qu’ils pratiquent un sport collectif et, surtout, individuels, les sportifs valaisans sont désormais privés de séances d’entraînement organisées. Ils ne rangent pas les baskets pour autant. Plutôt que de se morfondre, plusieurs d’entre eux ont fait appel au système D et à un certain art du bricolage pour continuer à rester actifS. Chez eux, notamment.
Certains d’entre eux ont les Jeux olympiques en point de mire. D’autres ont des échéances mondiales ou...

À lire aussi...

PandémieCoronavirus et sécurité: les stations suisses n’auront pas droit à l’erreurCoronavirus et sécurité: les stations suisses n’auront pas droit à l’erreur

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 novembreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 27 novembre

IndemnisationsCoronavirus: «Les artistes ont besoin d’un vrai statut»Coronavirus: «Les artistes ont besoin d’un vrai statut»

PandémieCoronavirus: l’annonce des décès ralentit (enfin) en ValaisCoronavirus: l’annonce des décès ralentit (enfin) en Valais

La belle histoire du jourCoronavirus: quand les physios remercient par le geste les soignants de l’hôpital de SionCoronavirus: quand les physios remercient par le geste les soignants de l’hôpital de Sion

Top