Coronavirus
 08.05.2020, 12:00
Lecture: 5min

Coronavirus: les solutions pour que les apprentis valaisans ne restent pas sur le carreau

Premium
chargement
Dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, particulièrement affecté par la crise, les difficultés économiques pourraient freiner les engagements d'apprentis.

Formation Le contexte de pandémie pourrait inciter des patrons à ne pas engager de nouveaux apprentis en 2020. Zoom sur les mesures envisagées par le canton pour éviter que des jeunes ne se retrouvent en classes de transition ou en douzième année Harmos contre leur gré.

La crise économique du coronavirus pourrait priver de nombreux adolescents d’une place d’apprentissage. «C’est une problématique que nous prenons au sérieux», commente Claude Pottier, chef du Service valaisan de la formation professionnelle. «Je fais partie d’une task force qui a été mise sur pied au niveau national pour observer l’évolution du nombre de contrats signés et réfléchir à des...

À lire aussi...

RepriseCoronavirus: en Valais, les apprentis font leur rentréeCoronavirus: en Valais, les apprentis font leur rentrée

INNOVANTL’intérêt stagnant des jeunes Valaisans pour les métiers liés à l’innovationL’intérêt stagnant des jeunes Valaisans pour les métiers liés à l’innovation

Top