Coronavirus
 18.04.2020, 05:30
Lecture: 10min

Coronavirus: les restaurateurs valaisans s’endettent sur l’avenir

Premium
chargement
Silvia et Antonio Queiros Teixeira ont investi une partie de leurs économies dans leur restaurant.

Pandémie En manque de liquidités, les restaurateurs valaisans puisent dans leurs réserves, en attendant de savoir quand ils pourront rouvrir. Moins rentable et compliquée à mettre en place, la vente à l’emporter s’est peu développée.

Ils n’ont plus de rentrée d’argent, mais continuent à payer les factures, parfois salées. Pour les restaurateurs, l’horloge tourne. Ceux qui ont des réserves financières y puisent de quoi rester à flot. Les autres s’endettent et reportent leurs charges sur les prochaines années. Président de Gastrovalais, André Roduit estime que 80% de ses 1650 membres ont de quoi tenir un à deux mois. «Les établissements qui font beaucoup de volume s’en sortiront mieux....

À lire aussi...

PandémieLes restaurants se préparent à la fermeture totaleLes restaurants se préparent à la fermeture totale

Economie ébranléeCoronavirus: déjà 5000 demandes de chômage partiel en ValaisCoronavirus: déjà 5000 demandes de chômage partiel en Valais

Top