Coronavirus
  21.10.2020, 13:56

Coronavirus: les rassemblements à plus de dix personnes sont interdits en Valais

chargement
Les ministres Esther Waeber-Kalbermatten, Christophe Darbellay et Frédéric Favre présentent les nouvelles mesures du canton anti-Covid.

Nouvelles mesures Dès jeudi, une longue série de mesures vont être appliquées en Valais pour stopper la deuxième vague. Elles seront en vigueur jusqu’au 30 novembre.

Pour stopper la deuxième vague de coronavirus, le Conseil d’Etat valaisan annonce une série de mesures lors d’une conférence de presse mercredi après-midi.

«Nous avons 390 cas par jour aujourd’hui, alors qu’au sommet de l’épidémie en mars nous en étions à 100 cas par jour», a rappelé le président du gouvernement, Christophe Darbellay. Mais l’élément le plus inquiétant est la hausse du nombre d’hospitalisations. Mardi, 88 personnes infectées étaient hospitalisées.

«Il faut prendre des mesures fortes, sans attendre», a-t-il ajouté, sans savoir «si elles seront suffisantes».

Le Valais est très touché

«Nous sommes le canton le plus touché», rappelle la conseillère d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten. «L’explosion a eu lieu la semaine passée.»

«On assiste à une augmentation des cas chez les personnes de plus de 65 ans», a-t-elle indiqué. «Les EMS vivent une situation difficile.» Désormais, quatorze homes sont touchés, avec 155 résidents et plus de 100 employés infectés.

«On ne peut pas pointer du doigt une manifestation qui aurait fait démarrer les infections dans le canton», explique le conseiller d’Etat Frédéric Favre. «De nombreuses contaminations ont eu lieu dans le cercle privé», estime Christophe Darbellay.

Quatre classes de l’école obligatoire ont été mises en quarantaine avant le début des vacances scolaires.

Les mesures annoncées

Les mesures suivantes seront mises en place dès jeudi 22 octobre à 0 h 00.

  • Les visites sont supprimées dans les EMS, ainsi que dans les hôpitaux, sauf pour les cas de rigueur.
  • Les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits aussi bien dans l’espace public que dans la sphère privée. Il pourra y avoir des exceptions pour les sessions du Grand Conseil et de la constituante, qui ont pris des mesures pour éviter les contacts entre leurs membres.
  • Il n’y a plus de messe à plus de dix personnes, ni d’enterrements.
  • Le port du masque est rendu obligatoire en permanence sur les lieux de travail clos, sauf si un employé travaille seul.
  • Les bars de nuit, les boîtes de nuit, les discothèques et les clubs érotiques sont fermés totalement.
  • Les restaurants, les cafés et œnothèques doivent fermer à 22 heures au plus tard. Le traçage électronique y est obligatoire.
  • Les lieux de divertissements et de loisirs, comme le cinéma, les théâtres, les musées, les salles de concert, les fitness et les piscines, etc. sont fermés.
  • Dans les restaurants, il ne pourra pas y avoir plus de quatre personnes par table, sauf si ces personnes font partie de la même famille.
  • L’enseignement à distance redevient la norme pour les écoles de degré tertiaire.
  • Les sports de contact, comme le foot, le hockey, le basket et les sports de combat, sont interdits en Valais, sauf pour la pratique professionnelle à huis clos et pour les entraînements individuels. En revanche, le tennis reste permis.

En revanche, il est renoncé à un semi-confinement. Les écoles des degrés primaire et secondaire restent ouvertes.

«Pour que les mesures soient efficaces, il faut qu’elles soient appliquées de manière responsable par au moins 90% de la population», a encore indiqué Christophe Darbellay.

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

A l'aideValais: les cas positifs au coronavirus priés d’avertir eux-mêmes leurs contactsValais: les cas positifs au coronavirus priés d’avertir eux-mêmes leurs contacts

PandémieCoronavirus: le Valais est désormais le canton le plus touché, les hospitalisations explosentCoronavirus: le Valais est désormais le canton le plus touché, les hospitalisations explosent

Top