Réservé aux abonnés

Coronavirus: les mesures ne devraient pas être allégées fin février, le PLR demande un plan de sortie de crise

Le conseiller fédéral Alain Berset a préparé mercredi la population à une prolongation des mesures. Des atermoiements qui font réagir le PLR par la voix de son vice président Philippe Nantermod.
04 févr. 2021, 00:01
/ Màj. le 04 févr. 2021 à 06:46
Bundesrat Alain Berset desinfiziert seinem Haende nach einer Medienkonferenz zum aktuellen Stand der Coronapandemie, am Mittwoch, 3. Februar 2021, im Medienzentrum Bundeshaus in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex)

«Il y a une lumière au bout du tunnel, mais on a besoin d’encore un peu de temps», est venu expliquer hier devant les médias Alain Berset. En clair, les perspectives ne sont pas bonnes. Les mesures actuelles et les fermetures imposées vont rester en place jusqu’à fin février, comme annoncé. «Et il n’est pas réaliste d’envisager un assouplissement majeur à cette date-là», ajoute le Fribourgeois. Le Conseil fédéral a fait un point de la situation hier et il devrait se pron...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois