Coronavirus
 21.04.2020, 19:00

Coronavirus: les lutteurs d’Illarsaz Haut-Lac s'accrochent pour garder le moral

chargement
Kim Bese, l'un des fers de lance du club d'Illarsaz Haut-Lac,  s'apprêt à plaquer son adversaire au xol.

Les clubs et la crise «Le Nouvelliste» vous propose de découvrir la vie des clubs sportifs valaisans frappés par l’épidémie. Elle éprouve durement les lutteurs du club d’Illarsaz Haut-Lac privés de compétition et d’entraînement.

La crise sanitaire a coupé l’élan des lutteurs du club d’Illarsaz Haut-Lac. L’entité chablaisienne est l’une des sections qui composent le Lutte Team Valais engagé, en style libre et gréco-romaine. Comme leurs coéquipiers de Martigny, de Conthey et de Troistorrents sous le maillot treize étoiles, ils se retrouvent provisoirement au tapis.

Une participation pour les jeunes au tournoi de Sensine le 22 février a précédé l’arrêt des activités. «Le coup a été brutal», avoue Christian Rouiller, le président de la société chablaisienne. «Tout le monde attendait avec impatience cette reprise. Elle était si proche. Un mois plus tard, les interrogations se multiplient. La saison reprendra-t-elle? Rien n’est déterminé actuellement. Et pourtant ça démange déjà.»

 

Notre discipline, c’est le corps-à-corps. Nos membres n’ont aucune chance de s’entraîner actuellement.»
Christian Rouiller, président du Club de lutte Illarsaz Haut-Lac

Les prescriptions de sécurité, notamment la distance sociale à respecter, menace une pratique qui n’offre aucune ouverture potentielle d’espace entre les lutteurs. «Notre discipline, c’est le corps-à-corps. Nos membres n’ont aucune chance de s’entraîner actuellement. Des mannequins permettent de travailler les prises, mais il faut un tapis adapté pour les chutes. Personne n’en possède à la maison. Le faire sur une pelouse ou dans un appartement expose à des blessures. Une projection au sol peut faire très mal.»

Le parcours vita pour s’entretenir

Le local du club demeure interdit d’accès. «Les gars maintiennent leur forme en effectuant ensemble le parcours vita. Ils courent à deux mètres l’un de l’autre. Ils se remontent le moral. Ils font un peu de musculation à la maison avec le matériel disponible.» Le virus impose un régime sec similaire à tous les passionnés du pays.

Le maintien sur plusieurs mois des mesures en vigueur pourrait empêcher une reprise même partielle «Nous passerons le cap financièrement, la caisse est bien remplie. Il est prématuré de se prononcer sur l’impact exact d’une année totalement blanche. Demandera-t-on les cotisations s’il n’y a pas d’entraînement? Les licences devront-elles être payées à la fédération?»

Le club recense une trentaine de membres. «Je ne crains pas de défection au niveau des actifs engagés en Ligue Nationale avec le Team Valais. Certains jeunes pourraient se tourner vers d’autres disciplines si la lutte ne reprend pas.»

 

A lire aussi : Coronavirus: une plateforme adaptée à tout le monde au karaté-club Okinawa

A lire aussi : Coronavirus: le FC Vérossaz repasse en mode survie

 

 

L’INFO SOLIDAIRE
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 13 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 13 juillet

CritiquesCoronavirus: Daniel Koch estime qu’il aurait fallu imposer les masques plus tôtCoronavirus: Daniel Koch estime qu’il aurait fallu imposer les masques plus tôt

TraçageCoronavirus: traçage renforcé et affluence limitée dans les bars et discothèques valaisansCoronavirus: traçage renforcé et affluence limitée dans les bars et discothèques valaisans

TraçageSwissCovid: en Valais, les employés des hôpitaux sont libres de choisirSwissCovid: en Valais, les employés des hôpitaux sont libres de choisir

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles dimanche 12 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles dimanche 12 juillet

Top