Coronavirus
 01.04.2020, 17:00

Coronavirus: les initiatives de soutien aux commerçants indépendants fleurissent en Valais

chargement
Sophie Gay, patronne du salon de coiffure Courant d'Hair à Charrat, n'a pas hésité à s'inscrire sur la plateforme de soutien lancée par les JCI de Sion et Crans-Montana.

Solidarité Pour soutenir concrètement les commerçants et artisans indépendants, qui ont dû stopper toute activité, des actions concrètes de soutien ont été lancées, avec succès, à travers le canton. Le principe est simple: on achète des bons que l’on dépensera après la réouverture. Exemples à Charrat et dans la vallée du Trient.

La fermeture forcée des commerces en Suisse met en péril de nombreux commerçants et artisans indépendants, confrontés à un arrêt abrupt de leurs rentrées financières. Pour les soutenir concrètement, plusieurs initiatives ont fleuri depuis deux semaines, via les réseaux sociaux.

En Valais, les JCI de Crans-Montana et de Sion ont ainsi lancé, le 22 mars dernier, la plateforme «Soutien aux commerçants valaisans» annonce Sarah Bonvin, responsable communication: «Nous avons repris l’idée lancée par la JCI de Fribourg. Et cela marche fort en Valais, puisque plus de 400 bons ont déjà été commandés pour un montant dépassant les 27 000 francs.»

Le principe de la plateforme, sur laquelle sont déjà inscrits 300 commerçants, est simple. Les personnes désireuses de soutenir le commerce local achètent aujourd’hui un bon cadeau pour un usage futur dans l’établissement de leur choix et l’argent est versé, une fois par semaine, aux commerçants concernés: «Ce service est gratuit, notre objectif étant de venir en aide aux indépendants qui ne peuvent plus avoir d’activité.»

 

 

Payer les factures en suspens

Patronne du salon de coiffure Courant d’Hair à Charrat, Sophie Gay s’est inscrite sur cette plateforme: «Pour moi, qui n’ai plus de rentrées financières depuis la fermeture du salon, le lundi 16 mars à 18 heures, cette action est intéressante. Elle me permettra de payer les factures en suspens ainsi que les commandes en cours.»

Sophie ayant fait de la publicité autour de cette action, elle a déjà pas mal de retours: «Je ne sais encore pas combien de personnes l’ont fait, mais certaines m’ont déjà affirmé qu’elles n’utiliseraient pas le bon cadeau, qui devient ainsi un don. C’est vrai qu’il ne faudrait ensuite pas que tous ceux qui en ont acheté un viennent chez moi la même semaine…»

Une action de proximité

Dans la vallée du Trient, la toute nouvelle association des commerçants et artisans s’est associée à Vallée du Trient Tourisme (VTT) pour lancer un projet similaire, mais à taille plus réduite. «Notre volonté est d’être actifs au niveau local, en créant un pont entre les commerçants et les habitants qui se connaissent déjà», explique Luc Pignat, directeur de VTT.

 

 

Trente-deux membres de l’association participent à l’opération, à l’exemple de Raphaël Rappaz, patron de l’Auberge du Vallon de Van: «Comme je n’ai pas le potentiel pour faire de la livraison à domicile, l’auberge est fermée. Ce n’était pas trop grave en mars, mais cela le deviendra en avril, qui se soldera par un chiffre d’affaires nul.»

 

Raphaël Rappaz, patron de l’Auberge du Vallon de Van, participe à l’opération de soutien lancée dans la vallée du Trient. © DR

M. Rappaz salue l’initiative de l’association, sans tomber dans l’euphorie: «Dans un premier temps, cet apport de liquidités permet de garder la tête hors de l’eau. Et cela fait aussi parler de nous, ce qui ne peut être que positif. Mais de l’autre côté, il ne faut pas oublier que ces bons devront être honorés un jour…»

A lire aussi : Coronavirus: des initiatives solidaires dans tout le canton

Pour l’heure, sept bons ont été souscrits auprès de l’Auberge. «On ne s’attend pas à un raz-de-marée, mais c’est un début encourageant. En parallèle, on espère des réponses rapides pour les problèmes de chômage du personnel et les compensations financières promises.»

 

L’INFO SOLIDAIRE

Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch.

Nombreuses actions de soutien

De nombreuses actions de soutien aux commerçants et artisans indépendants ont été lancées ces derniers jours. En Valais, on citera celles du collectif Sionmaville, de la HES-SO Valais-Wallis Ensemble19 et du blog «Ça Valais le Détour» avec la plateforme Carnotzet.

A lire aussi : Coronavirus: la HES-SO Valais se mobilise pour les commerçants et artisans locaux

A l’échelon romand, la plupart des JCI reprennent le concept de Sion et de Crans-Montana. Enfin, à une échelle beaucoup plus large, QoQa a lancé sa plateforme DireQt – 700 inscrits en quelques jours – avec le soutien financier de Vaudoises Assurances et de la Fondation Groupe Mutuel.

A lire aussi : Coronavirus: QoQa, le Groupe Mutuel et la Vaudoise en aide à l’économie locale

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéMartigny prend des mesures de soutien en temps de coronavirusMartigny prend des mesures de soutien en temps de coronavirus

MusiqueCoronavirus: des centaines de musiciens ont joué «Marignan» en soutien à tous ceux qui sont au frontCoronavirus: des centaines de musiciens ont joué «Marignan» en soutien à tous ceux qui sont au front

Grand ConseilL’Etat du Valais va accorder un soutien supplémentaire aux crèches et aux primes maladieL’Etat du Valais va accorder un soutien supplémentaire aux crèches et aux primes maladie

SoutienCoronavirus: QoQa, le Groupe Mutuel et la Vaudoise en aide à l’économie localeCoronavirus: QoQa, le Groupe Mutuel et la Vaudoise en aide à l’économie locale

EntraideCoronavirus: une plateforme valaisanne met en lien ceux qui ont besoin d’aide et les bénévolesCoronavirus: une plateforme valaisanne met en lien ceux qui ont besoin d’aide et les bénévoles

Top