Coronavirus
 18.03.2020, 17:05

Coronavirus: les indépendants valaisans craignent la faillite

chargement
Un indépendant qui ne peut pas travailler ne touche pas un sou, mais doit continuer de payer ses charges.

Crise Selon le calcul des petits patrons valaisans, la crise sanitaire actuelle va provoquer un manque à gagner d’un demi-milliard en deux mois. Ils demandent un soutien.

Selon les calculs de l’Union des indépendants (UDI), en deux mois, la crise actuelle pourrait provoquer un manque à gagner d’un demi-milliard pour l’économie valaisanne. Une perte qui va peser sur l’économie et menacer l’existence de nombreuses PME.

Des indépendants sans protection

Les indépendants n’ont pas droit au chômage. Ceux qui doivent fermer boutique en raison de la pandémie de coronavirus n’auront aucune entrée financière. Par contre, ils vont devoir payer leurs charges (loyers, impôts, assurances, etc.) comme d’habitude.

Face à cette situation exceptionnelle, beaucoup d’indépendants et de petits patrons craignent la faillite.

Un indépendant sur deux ne peut tenir qu’un mois

L’UDI a mené un sondage auprès de 1300 indépendants valaisans. L’immense majorité d’entre eux (91%) sont déjà prétérités par la baisse des activités liée au coronavirus. Pour un indépendant sur deux (57%), la perte de chiffre d’affaires dépasse les 75%.

Plus inquiétant encore: la moitié des sondés dit ne pas pouvoir tenir plus d’un mois sans soutien.

Un soutien remboursable

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, les indépendants valaisans demandent de pouvoir bénéficier, comme les autres ouvriers, des mesures de réduction d’horaire de travail.

Ils souhaitent aussi pouvoir obtenir des liquidités sans bureaucratie et sans intérêt; un soutien qui serait remboursable. Autre façon d’obtenir des liquidités: pouvoir décaler le paiement des impôts de quelques mois sans être frappés par un intérêt moratoire.

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du Nouvelliste se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 18 marsCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 18 mars

PositifCoronavirus: quand solidarité rime avec gratuité, les gestes commerciaux des entreprisesCoronavirus: quand solidarité rime avec gratuité, les gestes commerciaux des entreprises

Face à la criseLa BCVs aidera les entreprises valaisannes touchées par la crise du coronavirusLa BCVs aidera les entreprises valaisannes touchées par la crise du coronavirus

Top