Coronavirus
  22.10.2020, 11:15

Coronavirus: les gagnants et les perdants de la crise en Valais

chargement
La construction est un secteur qui traverse une période d'incertitude.

Economie Tous les secteurs économiques ne sont pas touchés de la même manière par la crise sanitaire. Une étude fait le point. Elle indique aussi les stations valaisannes qui s’en sortent le mieux et celles qui risquent de boire la tasse.

L’Etat du Valais a mandaté le BAK Economics pour évaluer l’impact de la crise provoquée par le coronavirus sur l’économie cantonale.

Tourisme: pas tous à la même enseigne

Toutes les destinations touristiques ne seront pas touchées de la même manière par la situation sanitaire. Selon le BAK Economics.

  • Le risque est faible pour la vallée de Conches, le Lötschental et la région de Viège.
  • Le risque est moyen pour Grächen, Nendaz, Ovronnaz, Sion-Région, Brigue-Belalp et Sierre-Anniviers.
  • Le risque est élevé ou très élevé pour Loèche-les-Bains, les Portes du Soleil, Anzère, Aletsch, Crans-Montana, Martigny, vallée de Saas, Saas-Fee, Verbier et Zermatt.

Les gagnants et les perdants de la crise

L’impact de la crise sur les entreprises varie d’un secteur à l’autre.

  • L’industrie chimique et pharmaceutique n’est que peu impactée et les perspectives sont très favorables, notamment avec la production d’un vaccin anti-coronavirus sur le site de la Lonza.
  • Le secteur des banques et des assurances résiste bien à la crise.
  • Les entreprises actives dans le secteur de l’aluminium voient la demande s’effondrer, «mais devraient être en mesure de résister à la crise».
  • La construction est placée face à l’incertitude, même si les activités ont bien repris.
  • Le secteur qui connaît les plus graves difficultés «est celui de l’hôtellerie et de la restauration, pour lequel de nouvelles mesures de confinement représenteraient un gros risque».

Une grosse perte avec 29 grandes manifestations annulées

Le Covid-19 a provoqué l’annulation d’une multitude d’événements. BAK Economics a calculé que pour les 29 manifestations culturelles et sportives valaisannes, qui avaient réuni en 2019 près de 900 000 visiteurs au total, l’impact économique est de 32 millions. Chiffre auquel il faut ajouter les retombées indirectes pour le tourisme local, ce qui n’a pas été calculé.

Cette étude ne tient pas compte non plus du manque à gagner d’événements uniques qui ont eux aussi été annulés, comme les championnats du monde de cyclisme.

A lire aussi: Une nouvelle vague de manifestations annulées en Valais

 

390 millions de pertes pour l’Etat

Pour l’Etat du Valais, les dépenses supplémentaires liées à la crise causée par le coronavirus se montent à «au moins 160 millions de francs», selon une étude du BAK Economics, mandatée par le Conseil d’Etat.

En parallèle, cette crise va engendrer d’importants manques à gagner qui vont s’étaler jusqu’en 2024. Pour ces cinq années, la perte cumulée des recettes est évaluée à 230 millions.

Ce manque de recettes et ces hausses de dépenses ne devraient toutefois pas pousser les finances cantonales dans le rouge. Pour 2021, le budget de l’Etat du Valais prévoit des dépenses de plus de 3,9 milliards et un léger bénéfice.

A lire aussi: Budget de l’Etat du Valais: malgré le coronavirus, un bénéfice en 2021


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Nouvelles mesuresCoronavirus: les rassemblements à plus de dix personnes sont interdits en ValaisCoronavirus: les rassemblements à plus de dix personnes sont interdits en Valais

RéactionsCoronavirus: le nouveau tour de vis du Valais fait mal à des acteurs économiques déjà résignésCoronavirus: le nouveau tour de vis du Valais fait mal à des acteurs économiques déjà résignés

FermeturesCoronavirus et nouvelles restrictions en Valais: encore un coup de massue pour la cultureCoronavirus et nouvelles restrictions en Valais: encore un coup de massue pour la culture

Top