Coronavirus
  26.10.2020, 14:45

Coronavirus: les élèves des cycles d’orientation valaisans porteront le masque dès lundi

chargement
Dès lundi, comme ici au collège de Saint-Maurice, les élèves des cycles d’orientation devront porter le masque.

Formation La mesure a pour but de maintenir l’enseignement à l’école. Le Département de la formation veut éviter absolument de refermer les établissements scolaires comme au printemps dernier.

Les élèves des cycles d’orientation du Valais romand devront porter le masque dès leur retour à l’école lundi. Pour les élèves haut-valaisans, qui ont recommencé l’école ce lundi, la mesure entre en vigueur mercredi 28 octobre. Le Valais suit ainsi la voie qu’ont déjà empruntée le canton de Vaud depuis ce lundi et d’autres cantons alémaniques. «C’est une mesure qui s’impose au vu du contexte sanitaire actuel, même si nous n’avons pas une explosion de cas dans nos écoles valaisannes», souligne Jean-Philippe Lonfat, chef du Service de l’enseignement.

Une mesure qui s’impose aussi pour pouvoir garder les établissements scolaires ouverts. «Nous faisons tout pour éviter de fermer une nouvelle fois les écoles. Il y a une volonté très claire de ne pas retourner à l’enseignement à domicile», note Jean-Philippe Lonfat. 

L'achat des masques est de la responsabilité parentale. Toutefois, les directions d'école veilleront à distribuer des masques aux élèves durant la première semaine de mise en œuvre de la mesure. 

«L’essentiel est de garder les classes ouvertes»

Pour l’Association des enseignants du cycle d’orientation (AVECO), «l’essentiel est de garder les classes ouvertes», souligne David Rey, son président. «Toutes les mesures prises pour que l’on puisse continuer à enseigner en classe sont les bienvenues. Même si ce ne sera pas forcément pratique et agréable, mais c’est un moindre mal.»

Même avis pour Tristan Mottet, président de la Fédération des associations de parents d’élèves du Valais romand, qui «préfère le port du masque obligatoire à la fermeture des classes». Il imagine cependant que cette mesure sera peut-être difficile à faire appliquer aux élèves. «Les enseignants devront sans doute faire un peu la police pour faire respecter cette nouvelle consigne à des adolescents qui, de par leur jeunesse, sont moins vigilants que les élèves du collège par exemple», souligne-t-il. 

David Rey veut rester confiant. «Aujourd’hui, hors de l’école, nos élèves ont déjà pris l’habitude de porter le masque dans les magasins par exemple. Ce n’est pas quelque chose de nouveau pour eux. Il faudra sans doute faire un peu de recadrage au début au sein des premières années, mais dans l’ensemble, cela devrait fonctionner», ajoute le président de l’AVECO. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FormationRentrée valaisanne: les étudiants jouent le jeu du masqueRentrée valaisanne: les étudiants jouent le jeu du masque

Ecole 2/3«Il faudra faire avec»: le masque est le nouvel élève de la rentrée valaisanne 2020/2021«Il faudra faire avec»: le masque est le nouvel élève de la rentrée valaisanne 2020/2021

Top