Coronavirus
 01.12.2020, 17:00

Coronavirus: les élèves de la CSSP de Sion livrent les courses à domicile

chargement
Dans leur classe, les élèves de la CSSP examinent les listes reçues avant d'aller faire les courses en ville.

La belle histoire du jour Les jeunes de la classe spéciale de stages pratiques font les commissions pour les personnes de Sion qui ne peuvent ou ne veulent pas se rendre dans les magasins.

Encore une démarche originale pour favoriser l’entraide en cette période de pandémie, qui empêche certaines personnes de sortir de chez elles. Cette fois, ce sont les élèves de la Classe spéciale de stages pratiques (CSSP) de Sion qui ont mis sur pied un système simple. Ils proposent, en général le mardi, de faire les courses pour les gens qui ne veulent pas, ou qui ne peuvent pas, se rendre dans les magasins.

Avec la bénédiction de la direction des écoles de Sion, la CSSP s’est organisée pour recevoir les commandes et se rendre dans les magasins, puis livrer les courses. «Comme rien de tel n’était organisé lors de cette deuxième vague, nous nous sommes lancés tout seuls», raconte Ariane Mudry, enseignante spécialisée, qui supervise ce projet en compagnie de ses deux collègues, Bénédicte Arguillère et Annette Délétroz.

L’idée est partie du fait que certains membres de la classe ne peuvent plus effectuer de stage, toujours en raison du Covid-19. Cette opération leur permet de garder des contacts à l’extérieur et d’effectuer des expériences pratiques. Cette classe d’enseignement spécialisé regroupe des jeunes, entre 16 et 18 ans, qui se trouvent entre la scolarité obligatoire et le monde professionnel.

Une action gratuite

Concrètement, les personnes intéressées à se faire livrer les courses prennent contact sur Facebook ou par téléphone. Et les jeunes se chargent ensuite de leur ramener le contenu leur liste. Et tout cela se fait gratuitement, de bon cœur. Les élèves se rendent seuls dans les magasins, mais ils sont supervisés par les enseignants, qu’ils peuvent appeler en cas de difficulté ou de question. 

Pour l’heure, depuis le début de l’opération il y a deux semaines, quatre élèves – sur les dix qu’en compte la classe – sont allés dans les magasins. «C’est bien de faire les courses, car cela nous apprend à payer avec la carte ou en liquide, et à compter l’argent», témoigne Morgane, une des élèves participantes. 

Les gens qui ont recours au service de courses sont souvent des personnes âgées. «Elles nous donnent des listes très précises et demandent d’aller dans leur magasin habituel», explique Ariane Mudry.

L’offre de la CSSP est toujours ouverte aux habitants de Sion. «Le message a été beaucoup relayé sur Facebook, mais nous ne sommes pas débordés par les demandes. C’est sans doute parce que la situation est moins compliquée que lors de la première vague.»

Si l’action est gratuite, les élèves reçoivent souvent un pourboire. La somme sera rassemblée dans une caisse commune afin d’organiser une sortie de fin d’année.

 

Infos pratiques

Pour bénéficier du service de courses: 079 568 42 78.

A lire aussi : Coronavirus: guide pratique pour se faire livrer à la maison en Valais


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: le Portugal ferme ses écoles pendant 15 joursCoronavirus: le Portugal ferme ses écoles pendant 15 jours

mode d’emploiCoronavirus: comment s’y retrouver dans la forêt des masques?Coronavirus: comment s’y retrouver dans la forêt des masques?

Fermeture des commercesCoronavirus: les fitness et les centres de loisirs seront indemnisés en ValaisCoronavirus: les fitness et les centres de loisirs seront indemnisés en Valais

PANDÉMIEVaccination: le copinage reste de mise en ItalieVaccination: le copinage reste de mise en Italie

semi-confinementEcoles du post obligatoire: seuls les ados argoviens rentrent à la maisonEcoles du post obligatoire: seuls les ados argoviens rentrent à la maison

Top